Se préparer pour la fin des temps

Nous n’avons pas toutes les réponses en ce qui concerne la fin des temps. Mais sais-tu ce que tu peux faire pour t’y préparer ?

Écrit par ChristianismeActif
Se préparer pour la fin des temps

La « fin des temps » peut sembler être un grand point d’interrogation. Nous connaissons les termes tels que « la grande tribulation », « le jour du jugement », « l’antéchrist », mais nous ne savons pas à 100% à quoi ils correspondent très précisément. Nous pouvons rechercher ces termes sur Google et tomber sur une large panoplie d’explications, y compris sur des prédictions et théories catastrophiques. Cela peut engendrer beaucoup d’incertitude, voire même de la crainte.

Comment pouvons-nous savoir si nous sommes dans la fin des temps ?

La vérité, c’est que Jésus lui-même a dit : « Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul… » Matthieu 24, 36. La Bible nous donne certes de nombreux indices et signes que nous pouvons guetter. Nous pouvons lire à leur sujet dans l’Apocalypse, dans les Epîtres aux Thessaloniciens et dans le livre de Daniel, ainsi que dans divers passages écrits par les autres prophètes. Dans les évangiles, Jésus évoque aussi certains signes auxquels nous pouvons veiller. Mais personne ne peut dire précisément ce qui arrivera et quand cela arrivera.

Mais pour ceux qui aiment Christ, la chose la plus importante à savoir concernant la fin de temps, c’est que nous n’avons absolument rien à craindre. (Luc 12, 32 ; Hébreux 13, 6) Ce que nous savons, c’est que ces choses signifient pour nous que nous serons recherchés pour être avec notre Sauveur pour toute l’éternité. C’est là le but de notre vie : nous vivons pour le jour où nous le rencontrerons et où nous serons avec lui pour toujours ! Donc au lieu de nous inquiéter et de craindre ce jour, nous pouvons nous réjouir dans l’attente de ce jour. Voici le jour que nous attendons, le jour pour lequel nous vivons, et auquel nous aspirons !

En Luc 21, 28, Jésus nous dit comment nous devrions réagir : « Quand ces choses commenceront à arriver, redressez-vous et levez vos têtes, parce que votre délivrance approche. » C’est là que doivent être notre espérance, notre réconfort et notre repos ! Nous pouvons obtenir une grande paix en sachant que notre délivrance approche !

Sois prêt !

« C’est pourquoi, vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l’homme viendra à l’heure où vous n’y penserez pas. » Matthieu 24, 44.

Nous ne savons donc pas si cela arrivera pendant notre temps ici sur terre. Nous ne savons pas si cela arrivera dans 100 ans, 25 ans, 10 ans ou même demain. Mais si nous avons l’entendement de l’épouse de Jésus, imaginons que nous vivions sur terre et que nous savions qu’il ne reviendrait pas avant au moins 100 ans, est-ce que nous n’aimerions et servirions pas Jésus tout autant que nous le faisons maintenant ? Est-ce que nous n’utiliserions pas chaque moment de notre temps pour vivre pour lui ?

Car nous ne devrions pas attendre qu’il se passe des choses qui semblent être des signes probables ou évidents de la fin des temps pour commencer à penser à ces choses ou à nous demander comment nous pouvons nous préparer pour son retour. Nous devrions vivre toute notre vie dans un esprit d’attente pour ce jour où nous rencontrerons enfin notre Seigneur et Sauveur – notre Époux. (Lis la parabole des 10 vierges en Matthieu 25.) Lorsque nous penserons que c’est la fin de temps, nous ne nous bousculerons pas insensément pour essayer de passer par la porte, ce n’est pas ainsi que nous vivons. Non, nous vivons toute notre vie pour nous préparer à ce jour. Et c’est notre amour pour Jésus, qui nous a aimés le premier, qui nous presse. (1 Jean 4, 19 ; 2 Corinthiens 5, 14)

Fais la volonté du Père dans les cieux

« Et, lorsque je m’en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi. Vous savez où je vais, et vous en savez le chemin. » Jean 14, 3-4. Jésus dit qu’il est là-haut maintenant, et qu’il nous prépare une place. Et un jour, nous le rejoindrons pour l’éternité ! Mais il y a aussi un chemin que nous devons suivre pour y arriver – et nous connaissons le chemin. Il est le chemin. Il nous a montré le chemin. Et il nous a enseigné que ceux qui lui disent « Seigneur, Seigneur ! n’entreront pas tous dans les royaume des cieux, mais seulement celui qui fait la volonté de (son) Père qui est dans les cieux. » Matthieu 7, 21. C’est donc le chemin à suivre : rechercher activement et faire la volonté de Dieu. Et quelle est la volonté de Dieu ? C’est que nous ne péchions pas, dans la mesure de la lumière et de la compréhension que nous avons reçue.

Apprends-en davantage à propos de ce que cela signifie de faire la volonté de Dieu : « Si vous m’aimez, gardez mes commandements. »  

Paul écrit à Timothée au sujet des temps difficiles qui arriveront dans les derniers jours. Mais ce qu’il décrit comme des temps difficiles, ce ne sont pas les catastrophes naturelles, les tribulations ou d’autres catastrophes. Il définit ces temps difficiles comme un temps où les hommes seront entre autres égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, hautains, emportés… (2 Timothée 3, 1-5) C’est là que réside le véritable danger : il réside dans le fait de vivre de manière à devenir l’un de ces hommes. Mais si nous marchons dans l’Esprit, nous n’accomplirons pas les désirs de la chair. (Galates 5, 16) Il nous révélera lorsque ces choses se manifesteront en nous du péché dans la chair. Nous pourrons alors reconnaître ces choses, aimer la vérité sur nous-mêmes et vaincre ces choses par lui ! C’est ce qui nous préservera des temps difficiles !

Comment pouvons-nous être sûrs d’être prêts pour son retour ?

Si nous vivons consciemment et fidèlement pour lui, alors nous n’avons pas besoin de craindre de ne pas être prêts. Nous n’avons pas besoin de penser « Est-ce qu’il me reste assez de temps pour me préparer ? » Tout ce que Dieu attend de moi, c’est que je sois fidèle au moment présent. Ainsi, s’il est vrai qu’une longue vie de fidélité où on a pris le temps de bien se préparer est formidable, il est également vrai que si nous nous y mettons maintenant et que nous sommes fidèles à partir de maintenant, alors peu importe quand ce jour arrivera, nous serons jugés justement. Pas de panique, nous n’avons pas besoin de X années pour nous préparer. Si nous sommes fidèles pour faire la volonté de Dieu, nous serons pris dans le royaume des cieux. Alors nous appartenons à ce royaume.

« Si donc vous êtes ressuscités avec Christ, cherchez les choses d’en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu. Attachez-vous aux choses d’en haut, et non à celles qui sont sur la terre. Car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec Christ en Dieu. Quand Christ, votre vie, paraîtra, alors vous paraîtrez aussi avec lui dans la gloire. » Colossiens 3, 1-4.

« Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté ; mais nous savons que, lorsqu’il paraîtra, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est. Quiconque a cette espérance en lui se purifie, comme lui-même est pur.” » 1 Jean 3, 2-3.

Nous serons semblables à lui et nous serons avec lui pour l’éternité. C’est là notre objectif ultime et le désir de notre cœur. C’est ce pour quoi nous vivons, ce sur quoi notre vie toute entière repose – notre Sauveur et Époux bien-aimé. Nous pouvons donc lever nos têtes et nous réjouir pour ce jour où nous pourrons enfin le rencontrer et être avec lui pour toujours !

Les articles suivants devraient probablement t’intéresser : 

Télécharger gratuitement le E-book

L’épouse et la prostituée et les derniers temps

Écrit par Sigurd Bratlie

Une interprétation très claire des prophéties de Jean dans l’Apocalypse. Ce livre a été écrit juste après la fin de la deuxième guerre mondiale, et il est encore plus actuel dans le monde d’aujourd’hui. Il met l’accent sur l’importance de vivre dans la piété avant le retour de Jésus.