Connais-tu les perspectives incroyables qu’offre une espérance vivante ?

Pâques est l’occasion de se remémorer les formidables possibilités qui nous ont été données par la résurrection de Jésus !

Écrit par William Kennedy
Connais-tu les perspectives incroyables qu’offre une espérance vivante ?
  • Connais-tu les perspectives incroyables qu’offre une espérance vivante ?
  • « Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui, selon sa grande miséricorde, nous a régénérés, pour une espérance vivante, par la résurrection de Jésus-Christ d’entre les morts. » 1 Pierre 1, 3.

    Nous avons reçu une espérance vivante par la résurrection de Jésus-Christ d’entre les morts. Nous avons de formidables possibilités qui sont le résultat de l’œuvre que Jésus a achevée dans les jours de sa chair ; des possibilités qui n’existaient pas dans l’Ancienne Alliance.

    Une espérance vivante = de nouvelles possibilités !

    La loi dans l’Ancienne Alliance n’était que l’ombre de ces possibilités. Quelle est donc cette espérance qui ne se trouvait pas dans l’Ancienne Alliance ? C’est Christ en vous, l’espérance de la gloire. (Colossiens 1, 27) Jésus a inauguré une route nouvelle et vivante au travers de sa chair, afin que Jésus puisse habiter dans nos cœurs par la foi et qu’avec tous les saints, nous puissions être remplis jusqu’à toute la plénitude de Dieu. (Hébreux 10, 20 ; Ephésiens 3, 16-21) Nous pouvons être rendus semblables à l’image de Jésus-Christ par la force du Saint-Esprit. (Romains 8, 29) Quel avenir et quelle espérance vivante nous avons ! (Jérémie 29, 11) 

    Dans l’Ancienne Alliance, le peuple d’Israël pouvait recevoir le pardon des péchés au travers des sacrifices qu’exigeait la loi. La loi était faible : elle ne pouvait juger le péché qu’après qu’il avait été commis. Cela n’avait qu’un effet dissuasif quant au péché. La loi ne pouvait rien faire face à « l’homme fort » qui habite dans le corps, qui est notre propre volonté – nos désirs et nos convoitises. Or, Jésus est entré dans la maison de l’homme fort (le corps) et il l’a vaincu en le mettant à mort. (Marc 3, 27 ; Luc 11, 21-22)

    « Car chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force, Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché, et cela afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l’esprit. » Romains 8, 3-4.

    Jésus a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché. (Hébreux 2, 17-18 ; Hébreux 4, 15) C’est pourquoi le tombeau n’a pas pu le retenir lorsqu’il est mort. Il avait été rendu parfait et il est ressuscité des morts. Il est devenu pour tous ceux qui lui obéissent l’auteur d’un salut éternel. (Hébreux 5, 9) Sa vie peut être manifestée dans notre chair si nous suivons dans ses traces. (2 Corinthiens 4, 10-11, 1 Pierre 2, 21-22) Nous pouvons nous approcher avec assurance du trône de la grâce au moment de la tentation afin d’obtenir l’aide (la force) dont nous avons besoin pour vaincre et pour mener le bon combat de la foi qui mène à la vie éternelle. (Hébreux 4, 16) C’est un long processus de sanctification au travers de l’Esprit qui dure toute notre vie : obtenir la victoire sur tout péché conscient, et mettre à mort le péché qui habite en nous à mesure que nous recevons de la lumière.

    Pense aux possibilités qui s’offrent à nous :

    • Celui qui est animé de colère peut devenir patient et paisible.
    • Celui qui est esclave de ses convoitises impures peut parvenir à la pureté. 
    • Celui qui recherche lhonneur des hommes peut commencer à considérer les autres comme plus grands que lui-même, et se soucier deux.
    • Celui qui est fort et dominateur peut devenir doux et paisible.
    • Celui qui est anxieux et inquiet peut parvenir au repos en Dieu. 
    • Celui qui a un tempérament obstiné peut devenir docile.
    • Celui qui est fier et arrogant peut devenir doux et humble de cœur. 
    • Celui qui désire être grand, peut devenir petit à ses propres yeux, et devenir le serviteur de tous.
    • Celui qui aime l’argent et qui est avare peut apprendre à donner avec joie. 
    • Celui qui est mécontent et critique peut être rempli de reconnaissance.

    « Comme sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété, au moyen de la connaissance de celui qui nous a appelés par sa propre gloire et par sa vertu, lesquelles nous assurent de sa part les plus grandes et les plus précieuses promesses, afin que par elles vous deveniez participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise. » 2 Pierre 1, 3-4.

    Grâce à la vie victorieuse de Jésus-Christ et à sa résurrection, la Parole de Dieu peut être vécue et devenir chair en nous au travers de la foi et de l’obéissance dans la force du Saint-Esprit ! Voici l’espérance vivante que nous pouvons avoir ! Cela nous donne une raison de nous battre, et la salutation « Joyeuses Pâques » prend alors tout son sens !

     

     

     

    Notre page sur le thème de l’Espérance ainsi que les articles suivants devraient probablement t’intéresser

    Télécharger gratuitement le E-book

    La Nouvelle Alliance et le mystère de l’iniquité

    Écrit par Sigurd Bratlie

    La Nouvelle Alliance est une alliance personnelle que nous concluons avec Dieu, dans laquelle nous nous engageons à obéir à toute sa volonté, et dans laquelle Dieu s’engage en retour à nous fournir tout ce qui est nécessaire pour y parvenir. Le mystère de l’iniquité désigne le fait que la plupart des hommes rejettent la partie de la grâce qui annonce que Jésus nous a délivrés et transforment plutôt la grâce de Dieu en une permission de pécher.