Passer directement au contenu

Une meilleure compréhension de la grâce

Il peut être difficile de comprendre que lorsque le châtiment du Seigneur passe sur notre vie, c’est une grâce de Dieu.
A better understanding of God’s grace

« Mon fils, ne méprise pas la correction de l’Eternel, Et ne t’effraie point de ses châtiments; Car l’Eternel châtie celui qu’il aime, Comme un père l’enfant qu’il chérit. » Proverbes 3, 11-12

Il peut être difficile de comprendre que lorsque le châtiment du Seigneur passe sur notre vie, c’est une grâce de Dieu. Il n’est pas difficile de réaliser la magnifique grâce que c’est d’être aimé par le Seigneur, qu’il prend soin de nous, qu’il est mort pour nous sur la croix de Golgotha ou encore qu’il nous pardonne tous nos péchés. Mais lorsque le châtiment nous frappe, peu comprennent alors que c’est également de la grâce. Il est écrit : « Il est vrai que tout châtiment semble d’abord un sujet de tristesse, et non de joie. » Hébreux 12, 11

Ce que Jésus a apporté

Nous sommes tous d’accord pour ne pas nous opposer à la bonté de Dieu et au soin qu’il prend de nous. Nous louons Dieu pour la grâce que nous avons reçue sur la croix de Golgotha, où Jésus est mort pour nos transgressions, afin que nous recevions le pardon des péchés par la foi. C’est une grâce incroyable. Mais c’est aussi une grâce qui était donnée aux croyants de l’Ancien Testament. Ce n’est pas ce que Jésus a apporté.

Jésus est venu avec une vie nouvelle. C’est l’Evangile. L’Evangile du Dieu béni, le Dieu de paix et de joie. Après que nous nous sommes convertis à lui, le but est que nous parvenions également à sa justice. Ainsi nous recevons la paix de Dieu. Et nous avons une bonne conscience. Mais nous ne possédons pas encore toute la paix qui est en Dieu. Ce que Dieu veut alors, c’est nous former afin que nous devenions un homme de Dieu et que nous parvenions à la vie qui est en lui.

Et pour parvenir à cette vie, nous avons besoin d’une éducation. Et c’est là que le châtiment commence à agir, et Dieu agit avec nous comme avec des fils et des filles. Nous sommes très superficiels en tant qu’hommes, mais Dieu a un plan pour notre vie. Par le châtiment, notre oreille s’ouvre pour que nous entendions sa voix, afin d’être à la place où Dieu veut que nous soyons, dans notre esprit. Et c’est cela le but de cette éducation, de ce châtiment. L’objectif est que nous parvenions à un stade où nos sens sont exercés pour discerner le bien du mal. Afin que nous ne restions pas des enfants qui ne comprennent rien, mais au contraire que nous parvenions à une vie mûre en Dieu, que nous comprenions ce que Dieu veut et sa volonté pour notre vie.

Le châtiment de Dieu est une grâce !

C’est une grâce que Dieu nous châtie comme un père châtie ses fils et filles ! Et c’est pour cette raison que le feu qui vient pour nous éprouver ne doit pas nous étonner, comme si quelque chose d’étrange survenait. C’est justement le travail de Dieu avec nous ! Mais nous devons être assez humbles pour le comprendre. C’est pourquoi il est écrit : « Humiliez-vous donc sous la puissante main de Dieu. » 1 Pierre 5, 6. Nous ressentons au moment de l’épreuve que la main de Dieu pèse fortement sur nous. Mais quand nous nous humilions, sa main devient plus légère. Notre propre force humaine diminue, et sa pression diminue alors également.

Pense à Jésus, à son éducation et à sa formation. Il était oint d’une huile de joie au-dessus de ses égaux. (Hébreux 1, 9) C’est vraiment quelque chose à méditer. Quand il était avec son père, comme fils de charpentier, il était parfaitement satisfait et heureux. Parfaitement ! Car il savait qu’il était là où Dieu voulait qu’il soit, et que Dieu faisait une œuvre en lui. Et c’est comme cela que ce doit être avec nous aussi. Et c’est finalement une grâce que Dieu nous enseigne à travers son châtiment à renoncer à l’impiété et aux convoitises mondaines ! (Tite 2, 11-12) Nous ne pouvons pas parvenir à cette vie, sans le châtiment.

Une vraie grâce

Si nous croyons que Dieu nous voit à travers Jésus comme des hommes qui n’ont jamais péché, quelle œuvre la vraie grâce peut-elle accomplir en nous ?

Nous restons alors la même personne, et nous vivons selon la chair. C’est une fausse compréhension de la grâce. Paul avait une compréhension juste de la grâce, et il nous exhorte également à ce que cette grâce ne soit pas en vain. C’est dans les temps difficiles de notre vie que nous nous révélons comme serviteurs du Seigneur. Quand nous rencontrons une épreuve dans la vie, nous voulons bien entendu paraître comme des serviteurs du Seigneur, mais si nous devenons amers, nous prouvons que nous ne sommes pas ses serviteurs. C’est ce qui arrive quand nous n’avons pas une compréhension saine de la grâce.

La vraie grâce est une œuvre du Saint-Esprit, c’est une œuvre de grâce en Jésus Christ à laquelle nous pouvons participer.


Cet article est inspiré d’un discours de  Kaare J. Smith
daté du 8 Juin 2017.

Les fondamentaux

Découvre comment la parole de Dieu te lance un défi et te permet de vivre à 100% selon sa volonté, pour que tu ne sois plus obligé de tomber dans le péché, et pour que tu puisses vivre une vie de victoire.

Télécharger le e-book gratuitement

La grâce en Jésus-Christ

« Quand on pense à la grâce, on pense principalement au pardon. Et comme nous avons tous péché, nous avons tous besoin de grâce. » C’est avec cette phrase que Sigurd Bratlie commence sa brochure à propos de la grâce. Il approfondit ensuite ce thème en expliquant que cette grâce qui est en Jésus-Christ signifie bien plus que le simple pardon. Cela signifie aussi la vérité et l’aide. Elle nous enseigne à ne plus pécher, de sorte que nous puissions être complètement libres pour vivre une vie de victoire qui mène à la perfection.

Suivez-nous