Le dictionnaire du malin

Le diable est un menteur et un imposteur — même lorsqu’il est question de la parole de Dieu. Comment lis-tu la Bible ? Réussis-tu à voir ce qui y est réellement inscrit, et y crois-tu ?

Écrit par Elias Aslaksen
Le dictionnaire du malin

Ce livre est prestement et minutieusement utilisé par les « croyants » sans qu’ils ne soient même conscients de ce qu’ils font.

Toutes les puissantes et glorieuses paroles de vie — celles qui concernent notre vie — figurent dans une langue étrangère, inconnue de la plus grande majorité des croyants.

C’est pourquoi nous avons à notre disposition un dictionnaire (ou encyclopédie) digne de foi, et ce que Satan veut plus que tout, c’est nous soumettre son propre dictionnaire mensonger. Bien entendu, ce n’est pas un livre que les gens peuvent tenir entre leurs mains, mais c’est un dictionnaire qui peut habiter dans leur esprit et dans leurs pensées. Il est si facilement utilisé, presque de façon automatique.

Les gens lisent par exemple le mot « tout « ou encore l’expression « toutes choses ». Mais ils les comprennent comme « un petit peu », ou même « un tout petit peu ». Ou encore, ils lisent « Aujourd’hui si vous entendez sa voix ». Pour eux, « aujourd’hui » signifie « un autre jour, lorsque cela me conviendra mieux ». Les Ecritures nous exhortent également à plusieurs reprises à faire toutes sortes de bonnes œuvres en abondance. Dans ce cas, « faire » signifie ce que Jésus a fait pour eux, à leur place. Ainsi, ils ont déjà « réglé » leur part. Autrement dit, ils n’ont plus rien besoin de faire.

D’autre part, le dictionnaire du malin nous explique qu’il est écrit « Tu ne peux rien faire. » Bien entendu, comme on peut l’attendre d’un tel dictionnaire, cela est complètement faux ! Car il est clairement écrit : « Sans moi, vous ne pouvez rien faire. » En d’autres termes, tous ceux qui pensent qu’ils n’ont rien à faire ou qu’ils ne peuvent rien faire par rapport aux exhortations contenues dans les Écritures, sont sans lui !

Lorsqu’ils lisent à propos du fait d’être en Christ, cela signifie évidemment que cela est impossible, donc cela veut nécessairement dire qu’ils doivent venir « à » lui. » Pour eux, « en » signifie « à ».

Lorsqu’ils lisent « beaucoup » dans les Ecritures, cela signifie pour eux « un tout petit plus que le petit peu qu’on avait précédemment. » C’est pourquoi, nous devons veiller à ne pas trop interpréter ce qui est écrit.

Les Écritures expriment en toute clarté que nous sommes appelés à vaincre, à être toujours vainqueurs — à être plus que vainqueurs, à vaincre comme Jésus-Christ lui-même a vaincu. Malheureusement, ceci est comme une langue totalement étrangère. Par conséquent, ils doivent consulter le dictionnaire courant — celui qui est utilisé par les soi-disant « croyants » — pour voir ce que ce mot « vaincre » signifie, et ils découvrent ainsi qu’il a dû être écrit « vaincre » mais que cela signifie forcément « échouer. » Cela doit être la seule signification correcte du mot « vaincre ». Toute personne raisonnable devrait être capable de comprendre cela !

Le mot « toujours » — selon ce même livre d’autorité  — signifie « jamais ». « Plus que » devrait de la même manière être traduit par « bien moins que ». Oui, beaucoup, beaucoup de gens lisent la Bible de la même manière que le diable la lit.

Dans la préface de son dictionnaire inédit dont de nombreuses éditions ont été imprimées, il est dit qu’il peut être possible pour d’autres personnes de vivre comme les paroles de la Bible nous y exhortent, mais jamais pour la personne concernée dans chaque cas spécifique. Et évidemment, jamais pour toi. Tout le monde a entendu cela à d’innombrables reprises, donc cela doit nécessairement être vrai ! Nous pouvons le lire dans le dictionnaire du grand écrivain, donc cela ne peut qu’être vrai. Nous devrions donc tous nous complaire dans le péché à tout jamais, car — après tout — nous recevons le pardon pour nos péchés !

Voici comment la vérité est pervertie selon le dictionnaire du malin.

Cet article a été traduit du norvégien, et fut initialement publié dans la brochure périodique de BCC Skjulte Skatter (Trésors Cachés) en mai 1990.
© Stiftelsen Skjulte Skatters Forlag | ActiveChristianity

Notre page thème à propos de Satan, dans laquelle il est expliqué comment résister aux œuvres du diable, ainsi que les articles ci-dessous devraient probablement t’intéresser :