Passer directement au contenu

Qu’est-ce que cela signifie de marcher dans la lumière ?

Quand je marche dans la lumière, je peux vivre une vie libre et bonne, et avoir toujours une conscience bonne et tranquille. Mais comment est-ce que je peux marcher dans la lumière ?
What does it mean to walk in the light? 1 John1:7

« Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. » 1 Jean 1, 7.

La meilleure explication de ce qu’est la lumière se trouve en Psaumes 119, 105 : « Ta parole est une lampe à mes pieds, Et une lumière sur mon sentier. »

Qu’est-ce que la lumière ?

La Parole de Dieu est la lumière. Et marcher dans la lumière, c’est mettre ma vie en conformité avec la Parole de Dieu – de sorte que la Parole puisse devenir ma vie, et qu’il n’y ait rien que je fasse qui soit en contradiction avec la Parole de Dieu.

« La nouvelle que nous avons apprise de lui, et que nous vous annonçons, c’est que Dieu est lumière, et qu’il n’y a point en lui de ténèbres. Si nous disons que nous sommes en communion avec lui, et que nous marchions dans les ténèbres, nous mentons, et nous ne pratiquons pas la vérité. » 1 Jean 1, 5-6.

Les ténèbres représentent le péché. La lumière est la vérité. Elle me montre là où il y a encore du péché dans ma chair. Ma mission est alors d’aimer la vérité : de reconnaître qu’il y a du péché qui a besoin d’être purifié dans ma vie. Alors la Parole de Dieu m’expose la manière dont les choses devraient être, et je choisis la Parole de Dieu pour vaincre mes propres désirs au moment de la tentation. Alors, la Parole devient vie en moi.

La lumière me montre la vérité

Si par exemple, j’apprends que quelqu’un a parlé en mal de moi, ma première réaction est alors de me sentir blessé, irrité et offensé. Mais la lumière vient, et me montre que c’est mon propre orgueil, mon propre ego qui provoque cette réaction, peu importe que ce qui ait été dit à mon sujet soit vrai ou non. La vérité, c’est que ma réaction provient du péché dans ma propre chair. Les paroles viennent à mon esprit : « Bénissez ceux qui vous maudissent. » Et : « Dieu résiste aux l’orgueilleux, mais il fait grâce aux humbles. » (Matthieu 5, 44 ; Jacques 4, 6)

La lumière a maintenant dévoilé ce qui était encore ténèbres en moi : ma fierté, ma propre justice, ma recherche d’honneur. Si vraiment j’étais complètement libre de ces choses, alors il n’y aurait rien qu’on puisse dire à mon sujet qui pourrait m’affecter. J’ai le choix dans cette situation : aimer la lumière et choisir la Parole de Dieu, ou continuer de marcher dans les ténèbres. Lorsque je choisis la Parole de Dieu et que je l’utilise comme une arme contre le péché que je découvre en moi, j’ai alors le sang de Jésus qui me purifie de tout péché. Cela signifie que je reconnais la vérité, je hais le péché dans ma propre chair et je le mets à mort.

C’est là un exemple tout simple, mais lorsque j’aime la lumière, elle me montre ce que j’ai encore besoin de mettre en ordre dans ma vie, que ce soit des petites ou des grandes choses. Sans la lumière, je suis dans les ténèbres et je ne peux pas voir le chaos qui règne dans ma chair, et que j’ai besoin d’être transformé. La lumière est le jugement, et lorsque nous entrons dans la lumière, pas à pas, et que nous sommes prêts à nous laisser juger, nous sommes transformés à l’image de Jésus.

Aimer la lumière – marcher dans la lumière

Beaucoup de personnes préfèrent les ténèbres parce que cela signifie qu’elles n’ont rien à faire. « Et ce jugement c’est que, la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises. Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient point à la lumière, de peur que ses œuvres ne soient dévoilées ; mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses œuvres soient manifestées, parce qu’elles sont faites en Dieu. » Jean 3, 19-21. Qu’est-ce que le mal ? C’est le péché dans ma propre vie.

Quand je marche dans la lumière, je peux vivre une vie libre et bonne, et avoir toujours une conscience bonne et tranquille. Quand je marche dans la lumière, j’ai communion avec les autres car dès lors que je vois quelque chose qui pourrait nous séparer, je choisis la Parole de Dieu plutôt que mes propres désirs et convoitises.

« Ceux qui sont à Jésus Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs. » Galates 5, 24.

Lorsque j’aime la lumière, j’aspire à ce qu’elle éclaire chaque domaine de ma vie, de sorte que le péché puisse être dévoilé. Je deviens un enfant de lumière. Là où la lumière brille, il y a une nouvelle croissance. L’amour, la joie, la bonté, la persévérance, et tous les fruits de l’Esprit croissent dans la lumière.

« Autrefois vous étiez ténèbres, et maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Marchez comme des enfants de lumière ! » Ephésiens 5, 8.

Je ne peux pas imposer ma lumière personnelle à autrui, qu’il soit un disciple ou non. La lumière que j’ai reçue de Dieu est exactement la bonne lumière pour moi, et je la reçois dans la mesure de ce que je suis capable de porter à la fois. Je ne peux pas juger d’autres personnes selon ma propre lumière. Seul Dieu connaît les cœurs des hommes et peut juger justement.

Ceux qui marchent dans la lumière sont disciples de Jésus-Christ. « Jésus leur parla de nouveau, et dit : Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie. » Jean 8, 12. Si nous sommes des disciples en vérité, si nous suivons Jésus dans la lumière, alors ce verset en 1 Jean 1, 7 deviendra notre vie !


Notre page thème Etudes bibliques et commentaires ou l’article ci-dessous devraient probablement vous intéresser :

Est-ce que les chrétiens ne sont pas supposés suivre Christ ?

 

Les fondamentaux

Découvre comment la parole de Dieu te lance un défi et te permet de vivre à 100% selon sa volonté, pour que tu ne sois plus obligé de tomber dans le péché, et pour que tu puisses vivre une vie de victoire.

Télécharger le e-book gratuitement

J’ai été crucifié avec Christ

Cette brochure se fonde sur les paroles de Paul en Galates 2, 20 : « J’ai été crucifié avec Christ ; ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi… » Ici, Elias Aslaksen explique ce que cela signifie et comment le lecteur peut parvenir au même témoignage que Paul dans sa propre vie.

Suivez-nous