Quelle est la valeur de la vérité ?

Quelle est la valeur de la vérité ?

Avec autant d’informations disponibles et autant de personnes qui essayent de nous persuader que leur version des faits est la vérité, comment est-il possible de savoir ce qui est réellement vrai ?

10 minutes ·

En ces temps modernes de technologie, l’information est facilement accessible. En un clic de souris, nous pouvons trouver des idées, des actualités, des images, etc. Mais ces dernières années, l’émergence massive de choses comme les « fake news » et le « façonnage de réalité » cherche à déformer la vérité, en créant des réalités alternatives dans l’espoir que les hommes croiront quelque chose qui n’est pas vrai, dans le but que cela devienne finalement vrai. La promotion de soi-même, ou de ses idées et croyances au mépris des autres est souvent à l’origine de ces tentatives.

Avec autant d’informations disponibles et autant de personnes qui essayent de nous persuader que leur version des faits est la vérité, comment est-il possible de savoir ce qui est effectivement vrai ? Est-ce que la vérité est différente d’une personne à l’autre, en fonction de ce qu’elles souhaitent croire ? Ou est-ce qu’il existe une vérité ultime – une vérité qui transcende toutes les idées tourbillonnantes qui émergent de la société ?

Dans ma quête de la vérité, j’ai remarqué qu’il m’était très facile d’être touchée par ces arguments convaincants. Nous communiquons avec le monde autour de nous et avec les autres personnes grâce à nos sens – c’est ce que nous voyons, entendons, touchons et sentons qui nous affecte le plus. Et ces choses peuvent changer en fonction de comment je me sens un certain jour ou de qui je rencontre.

Et si la vérité – la vraie vérité – exigeait de nous que nous allions au-delà de ce que nous voyons, entendons et ressentons ?

Il est écrit dans la Bible que Jésus est le même hier, aujourd’hui, et éternellement. (Hébreux 13, 8) Il est aussi dit que l’herbe peut sécher et que la fleur peut tomber, mais la parole de Dieu subsiste éternellement. (Esaïe 40, 8) Pour moi, cela signifie que si je recherche la vérité, alors je peux être certain que je la trouverai dans la parole de Dieu. (Jean 17, 17) Sa parole n’est pas démodée ou archaïque. Et les pensées de Dieu sont bien plus élevées, riches et plus précieuses que tout ce que je peux concocter avec mon petit cerveau humain. Lorsque je recherche la vérité, alors je peux apprendre à voir toutes choses comme lui, les voit. Alors, toutes les questions que je peux avoir à propos de tant de choses deviennent insignifiantes lorsque je les compare à l’éternité. Et si le monde entier vivait conformément à la vérité que nous trouvons dans la parole de Dieu, ce serait vraiment le ciel sur la terre.

Voici quelques vérités que j’ai trouvées dans la parole de Dieu et qui m’ont personnellement aidée à pouvoir au moins contribuer à apporter le royaume des cieux sur terre, et à prouver la vérité de la parole de Dieu par ma vie.

#1

« Dieu résiste aux orgueilleux, mais il fait grâce aux humbles. » 1 Pierre 5, 5.

En tant qu’être humain, je suis poussé par l’orgueil. Même si je désire être bon envers les autres, je découvre que l’orgueil est profondément ancré en moi lorsque je vois comment je réagis dans les différentes situations. Je voulais en fait être le meilleur et cacher mes faiblesses. Je voulais avoir le dernier mot. Je voulais à tout prix prendre soin de ce « je », de ce « moi » et de ce « à moi ».

Mais il est dit dans la Bible que Dieu résiste aux orgueilleux. La vérité, c’est que lorsque je fourre ma volonté dans tout, je ne peux pas être heureux. Beaucoup d’hommes sont riches, prospères et connus. Mais toutes ces choses ne constituent pas une garantie de repos et de paix à l’intérieur. Si ces mêmes personnes souffrent de leur orgueil et de leur égoïsme, alors il est impossible pour elles d’être entièrement heureuses et dans le repos dans leur être intérieur.

Mais il y a de l’espoir ! La vérité, c’est que lorsque je suis humble – lorsque je reconnais qu’en fait, je suis rempli d’orgueil et que j’ai besoin de l’aide de Dieu pour en être délivré – alors il me donne la grâce (ou l’aide) pour vaincre. J’ai fait l’expérience qu’en m’humiliant moi-même, en reconnaissant la vérité à mon sujet, j’ai été libérée de tout ce trouble qui vient lorsque je recherche mon propre intérêt. Le fait d’avoir raison, de vouloir me frayer mon propre chemin et de gravir les échelons du succès n’ont finalement aucune importance lorsque je comprends que ces choses ne valent absolument rien en termes d’éternité.

#2

« Parce que nous regardons, non point aux choses visibles, mais à celles qui sont invisibles ; car les choses visibles sont passagères, et les invisibles sont éternelles. » 2 Corinthiens 4:18.

Les choses que nous voyons sont passagères – tout ce que nous possédons sur cette terre, nous ne les possédons que pour un temps. Il est possible de « savoir » cela. Mais c’est une toute autre chose d’être tellement convaincu de cela que je change continuellement le cours de mes actions afin que mon trésor soit dans le ciel, comme Jésus en parle en Matthieu 6, 20.

Quel est ce trésor dans le ciel ?

Il est écrit que la parole a été faite chair en Jésus, ce qui signifie qu’il vivait conformément à la parole de Dieu et que ces paroles sont devenues sa vie. (Jean 1,1-4, 14) Et il est aussi possible pour moi de vivre cette vie, pour que par la puissance du Saint-Esprit, ma nature pécheresse puisse être mise à mort. Jésus dit que nous pouvons le suivre en renonçant à nous-mêmes et en portant notre croix. (Matthieu 16, 24) Cela signifie que je renonce à ma propre volonté qui est si forte et qui va à l’encontre de ce que Dieu souhaite pour moi. Je choisis consciemment de marcher sur la voie où il me guide, aux dépens de ce que je souhaiterais moi-même. Alors Dieu me guide sur le chemin du salut, et j’expérimente que je reçois sa nature. (2 Pierre 1, 4) Je commence à voir la valeur que cela peut avoir, d’abandonner mes propres idées, opinions et souhaits qui sont contraires à la volonté de Dieu, parce que j’apprends que les choses qui sont invisibles peuvent me donner une joie véritable qui dépasse tous les plaisirs éphémères des choses terrestres.

 #3

« Vous, vous cherchez à paraître justes devant les hommes, mais Dieu connaît vos cœurs ; car ce qui est élevé parmi les hommes est une abomination devant Dieu. » Luc 16, 15.

Combien il est facile de me défendre moi-même lorsque quelqu’un m’accuse ou me parle d’une manière que je n’apprécie pas ! Ma réputation et mon honneur sont tellement importants ! Mais ce verset dit que Jésus regarde mon cœur. Jésus était complètement innocent de toute transgression, et pourtant, il est mort sur la croix comme un criminel. Mais Dieu savait qu’il n’avait jamais péché, c’est pourquoi il l’a souverainement élevé et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom. (Philippiens 2, 9) Jésus comprenait que l’honneur des hommes n’avait aucune importance – il recherchait uniquement à plaire à Dieu. En faisant cela, il nous a laissé un magnifique exemple que nous pouvons suivre. Si nous subissons des accusations, à raison ou même à tort, ou bien si nous ne recevons pas de reconnaissance pour ce que nous avons fait, alors nous pouvons nous rappeler que nous vivons devant la face de Dieu et croire que nos coeurs sont purs, et alors ce que les autres pensent ou disent n’a plus la moindre importance !

Ce verset dit aussi que ce que les autres peuvent dire est méprisé par Dieu. C’est une vérité formidable à laquelle il faut s’attacher. La société, les médias et les personnalités peuvent essayer de nous attirer dans une direction ou une autre. Et presque tout le monde suit sans trop réfléchir. Mais tout cela est une abomination aux yeux de Dieu. si vraiment je peux voir les choses de la manière dont lui, les voit, alors je n’ai pas besoin d’être attiré par la « majorité », mais je peux tranquillement et joyeusement poursuivre mon propre chemin qui mène aux cieux.

#4

« Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. » Jean 8, 32.

J’ai très souvent pensé à ce verset. Dieu veut que je connaisse la vérité, et particulièrement la vérité à propos de moi-même. Jésus dit en Marc 10, 18 que personne n’est bon, mis à part Dieu. Et Paul dit que même lorsque je souhaite faire le bien, je trouve toujours le mal qui habite en moi. (Romains 7, 15) Cela demande beaucoup de détermination pour réussir à s’humilier soi-même pour être d’accord avec le fait que même si je voulais faire le bien, je trouve toujours qu’il y avait « trop de moi-même » dans ce que j’ai fait.

En Malachie 3, 2, il est écrit à propos du feu du fondeur et de la potasse des foulons. C’est ainsi que j’ai expérimenté le fait de voir la vérité sur moi-même. Je l’ai ressenti comme un feu qui brûle. Mais si je suis d’accord avec la vérité, et que je lui obéis, alors ce feu consume tout le péché qui habite en moi, et il purifie mon cœur dans ce domaine. C’est douloureux, mais cela me donne aussi de la force. Cela me délivre de ce péché. Et la potasse des foulons n’est sans doute pas le plus doux des traitements  – mais il apporte du rafraîchissement, la purification et la libération, si je choisis d’accepter la vérité et de me courber devant la face de Dieu.

La vérité a son prix. Elle exige de moi que j’abandonne tout ce qui vient de moi-même. Mais je reçois alors tout en retour – tout ce qui contribue à la vie éternelle. Et ceux qui possèdent cette vérité comprennent que sa valeur surpasse tout ce que je peux amasser ici sur cette terre.

Ces écritures sont tirées de la Version Segond 21, Copyright© 2007 Société Biblique de Genève. Utilisée avec autorisation. Tous droits réservés.

ChristianismeActif® de Brunstad Christian Church explore la façon dont la Parole de Dieu nous met au défi et nous permet de vivre à 100% selon sa volonté, afin que nous ne tombions plus dans le péché mais que nous parvenions à une vie de victoire.
Apprends-en davantage à propos de ChristianismeActif
Suivez-nous
En cours de téléchargement
Toute reproduction de supports provenant du site ChristianismeActif pour une utilisation externe est interdite sans autorisation préalable.