Que renferme un nom ? Que nous apprennent les magnifiques noms de Jésus à son sujet ?

As-tu déjà pris le temps de réfléchir à ce que certains des nombreux noms de Jésus représentent pour toi ?

Que renferme un nom ? Que nous apprennent les magnifiques noms de Jésus à son sujet ?

Il n’y a pas de mots pour décrire ce que Jésus représente pour nous. Dans la Bible, les nombreux noms, titres et descriptions attribués à Jésus nous donnent un aperçu de qui il est, et de ce qu’il a fait pour nous. Cette liste ne recense qu’une partie des désignations de Jésus. Elle est par ailleurs loin de refléter intégralement qui Jésus est, mais peut-être pourra-t-elle nous inspirer et nous encourager à lire et à penser davantage à notre cher Seigneur et Sauveur, Jésus-Christ, ainsi qu’à ce que ses noms et titres représentent pour nous personnellement, que ce soit aujourd’hui ou dans l’éternité !

La Parole – la lumière du monde

« Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle. En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes (…) Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. » Jean 1, 1-4, 14.

La Parole de Dieu contient la sagesse de Dieu, sa volonté et ses pensées. Lorsque Jésus est venu sur terre, il a accompli la volonté de Dieu d’une manière si accomplie et parfaite que la Parole « a été faite chair ». Au travers de sa vie, les hommes ont pu voir la grâce, la vérité, la sagesse et la puissance qui se trouvent dans la Parole de Dieu, laquelle est la gloire de Dieu. Toutes ses actions et paroles, ainsi que son attitude rayonnaient la gloire de Dieu. La vie de Jésus était une lueur resplendissante, une lumière qui montrait le chemin vers le Père. Désormais, c’est à nous de suivre son exemple. La Parole peut également « être faite chair » en nous !

Emmanuel – Dieu avec nous

« Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d’Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous. » Matthieu 1, 23.

Le péché a provoqué une séparation entre Dieu et les hommes, mais Dieu chérit notre esprit avec jalousie (Jacques 4, 5) et il souhaite restaurer la communion qu’il avait avec sa création à l’origine. Jésus a quitté les Cieux où il demeurait avec le Père, et il est venu sur terre pour notre cause. Il était toujours entièrement d’accord avec la volonté de Dieu à laquelle il obéissait, et c’est pour cela que ce nom a véritablement pris tout son sens par la vie de Jésus : Emmanuel« Dieu avec nous ! »

C’est seulement par l’intermédiaire de Jésus-Christ que nous avons accès à Dieu. Au travers du sacrifice expiatoire de Jésus, nous avons été réconciliés avec Dieu, et par sa vie, nous avons de nouveau un chemin vers le Père. Aujourd’hui encore, il prie constamment pour nous, afin que nous puissions être parfaitement sauvés ! (Hébreux 7, 25)

Le Fils de Dieu – le Fils de l’Homme

« L’ange lui répondit : Le Saint-Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre. C’est pourquoi le saint enfant qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu. » Luc 1, 35.

Jésus n’avait pas de père terrestre, mais il a été conçu par le Saint-Esprit, et Dieu était donc son Père. Par conséquent, Jésus avait l’Esprit avec lui depuis sa naissance, et l’Esprit pouvait le guider dans toute la volonté de Dieu.

Mais en venant sur terre, il est également devenu un être humain, le fils de Marie de la maison de David. Le nom ou le titre dont Jésus se qualifiait le plus souvent lui-même était le Fils de lHomme. En tant qu’Homme, il a dû prier avec force et ferveur pour être sauvé de la mort, et au travers de l’obéissance à la Parole de Dieu et à l’Esprit qui était en lui, il a vaincu le péché, et ainsi le pouvoir de la mort. (Hébreux 5, 7-8) Dans toutes les épreuves et tentations auxquelles il a été confronté en tant qu’Homme, il n’a jamais commis de péché ! Il a renoncé à sa propre volonté pour accomplir la volonté de Dieu et il a entièrement détruit les œuvres du diable ! (1 Jean 3, 8)

Jésus n’a jamais péché, et il a vécu une vie irréprochable qui a pu être utilisée comme un sacrifice pour expier les péchés du monde entier ! Son sacrifice peut nous délivrer si nous croyons en lui et si nous l’acceptons comme notre Seigneur et Sauveur, comme l’exemple que nous pouvons suivre. (1 Pierre 2, 21-24)

« Car le Fils de l’homme est venu sauver ce qui était perdu. » Matthieu 18, 11.

« Car le Fils de l’homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie comme la rançon de plusieurs. » Marc 10, 45.

Jesus-Christ – Sauveur

« (…) un ange du Seigneur lui apparut en songe, et dit : Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre avec toi Marie, ta femme, car l’enfant qu’elle a conçu vient du Saint-Esprit ; elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus ; c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. » Matthieu 1, 20-21

« Mais l’ange leur dit : Ne craignez point ; car je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera pour tout le peuple le sujet d’une grande joie : c’est qu’aujourd’hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur. » Luc 2, 10-11.

Le nom « Jésus » est dérivé du nom « Yéchoua » ou « Josué », qui signifie « Dieu sauve. » C’était un nom assez commun, et Jésus est né en toute humilité, en tant qu’être humain, le Fils de l’Homme. Et c’était par cet Homme que le monde allait être sauvé ! Le péché est entré dans le monde à cause de la désobéissance et de l’orgueil du premier homme Adam, mais avec la venue de l’homme Jésus, le péché fut vaincu grâce à son humilité et à son obéissance envers Dieu. Jésus a vaincu la malédiction qui était entrée dans le monde avec le péché, il a vaincu la mort au travers de sa propre mort au péché. Nous pouvons désormais être affranchis du péché grâce à la mort expiatoire de Jésus sur la croix et parvenir à ses vertus en suivant dans ses traces.

C’est pourquoi Jésus se vit également attribuer le titre « Christ », qui signifie « l’Oint » (ou le « Messie »), envoyé par Dieu son Père, et oint pour cette œuvre suprême.

Prends le temps de réfléchir à l’amour dont Jésus nous a fait preuve lorsque volontairement, il s’est chargé de cette mission, et pense aux conséquences que cela a eu pour toi et moi !

Lis aussi : Jésus, ton Sauveur

JE SUIS – L’Alpha et l’Oméga

« Jésus leur dit : En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu’Abraham fût, JE SUIS. » Jean 8, 58.

« Je suis l’alpha et l’oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin. » Apocalypse 22, 13.

Le nom de Dieu est « JE SUIS » et lorsque Jésus se qualifie ainsi lui-même, il montre qu’il ne fait qu’un avec le Père – éternel, immuable, fidèle et véritable. Il était avant la nuit des temps et il restera pour toute l’éternité. Mais ce qui est si magnifique c’est qu’il a quitté le ciel et l’éternité pour venir un temps sur terre en tant qu’être humain ! Ici, il a vécu sa vie dans l’obéissance à la volonté du Père, et lorsqu’il a été crucifié et a donné sa vie pour nous, ce n’était pas la fin, mais plutôt un retour triomphant dans cette glorieuse éternité. Dans toutes ses épreuves et tentations, il est resté fidèle et vrai, et son Esprit a pu retourner auprès de Dieu, son esprit pur qui n’avait pas été contaminé par le péché qu’il avait rencontré sur terre. Il restera à tout jamais, et lorsque le monde passera, sa vie restera toujours un exemple rayonnant de ce que Dieu a pu accomplir dans un homme.

Il a frayé la voie, il est devenu un exemple et un précurseur pour nous. Si nous le suivons, nous le rejoindrons et aurons part à l’éternité à ses côtés. Nous deviendrons à notre tour des exemples de ce que Dieu peut accomplir en ceux qui font sa volonté.

Roi des rois et Seigneur des seigneurs – le nom qui est au-dessus de tout nom

Jésus-Christ est le conquérant, il est celui qui a vaincu le péché et la mort. Il est celui qui s’est le plus humilié lui-même et c’est pourquoi il est aujourd’hui exalté au-dessus de tout autre nom. Parce qu’il a glorifié son Père par sa vie, il est aujourd’hui assis à la droite de Dieu, pour la gloire de Dieu ! Son triomphe est éternel ; sa gloire est infinie. Tout pouvoir lui a été donné dans le ciel et sur la terre, et c’est pourquoi il est puissant pour nous sauver. Il régnera aux siècles des siècles ! (Apocalypse 11, 15)

« De sa bouche sortait une épée aiguë, pour frapper les nations ; il les paîtra avec une verge de fer ; et il foulera la cuve du vin de l’ardente colère du Dieu tout puissant. Il avait sur son vêtement et sur sa cuisse un nom écrit : ROI DES ROIS ET SEIGNEUR DES SEIGNEURS. » Apocalypse 19, 15-16.

« Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ, lequel, existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu, mais s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes ; et ayant paru comme un simple homme, il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix. C’est pourquoi aussi Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père. » Philippiens 2, 5-11.

Il y a quelque chose qui reste incroyable et que nous devons saisir par la foi, c’est qu’il veut partager cette gloire avec nous. Il veut que nous le suivions dans sa mort au péché, afin que nous puissions avoir part à sa vie et à ses vertus. (2 Pierre 1, 3-4.) Il veut que nous soyons ses cohéritiers ! (Romains 8, 16-18.) La foi en cela nous pousse à vivre dignes de cette vocation et à renoncer à notre propre volonté pour le suivre, à montrer notre grand amour et notre reconnaissance à son égard en obéissant à ses commandements. Que nos vies puissent rendre gloire, louange et actions de grâce à notre cher Seigneur et Sauveur, Jésus-Christ, notre frère ! Que le nom de Jésus soit glorifié pour toute l’éternité !

Notre page thème à propos de la relation avec Jésus ainsi que l’article ci-dessous devraient probablement t’intéresser :

Télécharger gratuitement le E-book

La grâce en Jésus-Christ

Écrit par Sigurd Bratlie

« Quand on pense à la grâce, on pense principalement au pardon. Et comme nous avons tous péché, nous avons tous besoin de grâce. » C’est avec cette phrase que Sigurd Bratlie commence sa brochure à propos de la grâce. Il approfondit ensuite ce thème en expliquant que cette grâce qui est en Jésus-Christ signifie bien plus que le simple pardon. Cela signifie aussi la vérité et l’aide. Elle nous enseigne à ne plus pécher, de sorte que nous puissions être complètement libres pour vivre une vie de victoire qui mène à la perfection.