Ce site web utilise des cookies pour identifier les visites répétées et les préférences des internautes, pour proposer des fonctionnalités sur les médias sociaux et pour analyser les flux. En cliquant sur « J'accepte » ou en utilisant notre site, vous consentez à l'utilisation des cookies et à nos Conditions d'utilisation.
Se comparer aux autres : un effet corrosif

Se comparer aux autres : un effet corrosif

Le fait de se comparer aux autres peut être incroyablement néfaste.

4 minutes ·

Dieu veut que nous soyons nous-mêmes. En fait, le fait de commencer à nous comparer aux autres est bien loin de sa volonté.

Je ne sais pas ce qu’il en est pour toi, mais personnellement, j’ai la fâcheuse habitude de me comparer à d’autres personnes. Je dis d’autres personnes, mais généralement c’est à une seule personne à la fois. La personne peut varier, mais c’est souvent quelqu’un que je connais bien et chez qui j’ai repéré quelque chose que j’envie ou que j’admire, et que je souhaiterais avoir, moi aussi. Au début, la pensée est plutôt petite mais elle se développe peu à peu.

Et là, les amis, c’est le moment de jouer.

« Réalise à quel point tu es nul »


« Bienvenue dans ce nouvel épisode de l’émission ‘Réalise à quel point tu es nul’, où l’objectif est de vous comparer avec des personnes ridiculement extraordinaires auxquelles vous ne pourrez jamais ressembler ! Ce soir, votre animateur Monsieur D. Pression, vous montrera comment la personne Extraordinaire du jour est plus drôle, plus charmante, plus spirituelle, plus travailleuse et globalement plus impressionnante que votre pathétique personne. Des heures d’analyse désespérante et d’auto-critique écrasante, toutes deux fondées sur des ‘faits’ entièrement fiables et pas inventés du tout, tout comme le fondement de la vérité incontestable : vos sentiments. »

Bon ok, c’était une métaphore un peu ridicule, mais bizarrement, c’est quand même très proche de la vérité. J’ai perdu des heures, voire des journées de ma vie à me comparer à d’autres et à espérer pouvoir être comme eux. Je me suis mis la pression, je me suis mis en colère, j’ai pleuré comme un bébé. J’ai été voir des personnes en qui j’avais confiance pour avoir des « conversations sérieuses », j’ai essayé de changer ma manière de vivre, de changer ma personnalité pour m’adapter à l’image d’un autre. J’ai fait d’excellents voyages avec mes meilleurs amis, pour au final me sentir pas assez bon ou pour perdre confiance en moi.

Le fait de nous comparer aux autres peut devenir quelque chose de vraiment sérieux si nous nous laissons lier par cela.

Rejette l’accusateur

Mais ces pensées ne viennent que d’une seule source : de l’accusateur, Satan. Il cherche à nous ébranler et veut que nous nous sentions inutiles et condamnés. Il cherche à détourner notre attention de l'œuvre que Dieu veut accomplir en nous. S’il n’arrive pas à nous mener à accuser nos amis dans le même combat, il essaiera de nous pousser à nous accuser nous-mêmes ! Kåre Smith, le dirigeant de Brunstad Christian Church, a dit une fois que « s’il y a du trouble, de l’incertitude et de l’insécurité, c’est un signe évident que l’accusateur est à l'œuvre. Les gens qui se soumettent à l’esprit d’accusation doutent de tout. Je ne connais rien qui puisse rendre une personne aussi vide et creuse que l’esprit d’accusation. C’est pourquoi nous devons être sur nos gardes – comme s’il s’agissait des feux de l’enfer – et ne jamais laisser entrer cet esprit dans nos cœurs. »

Nous n’avons plus besoin d’écouter l’accusateur – quelle libération ! Dieu a planifié toute notre vie, jusqu’à la moindre seconde, et il veut que tout se passe au mieux pour nous. Il a des projets d’avenir et d’espérance pour nous (Jérémie 29, 11), précisément avec la personnalité et la vie que chacun de nous avons reçues – et non pas avec celles de quelqu’un d’autre ! Si nous lui sommes fidèles, alors il veillera sur nous.

C’est ainsi que Dieu nous a créés. Chacun d’entre nous est une personne au design unique et extraordinaire. Nous n’avons pas besoin de nous mesurer les uns aux autres – nous pouvons avancer en utilisant ce que Dieu nous a donné. Et loin d’être un problème, nous pouvons apprendre à utiliser nos personnalités de manière constructive – chacun peut contribuer d’une manière que personne d’autre ne peut !

« Éternel ! tu me sondes et tu me connais,
Tu sais quand je m'assieds et quand je me lève,
Tu pénètres de loin ma pensée (...)
Je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse. » Psaume 139.

Cette publication est disponible en

Ces écritures sont tirées de la Version Segond 21, Copyright© 2007 Société Biblique de Genève. Utilisée avec autorisation. Tous droits réservés.