Passer directement au contenu

Les jours passent et se ressemblent…

Qu’est-ce qu’une journée productive ?

C’est lundi matin et une nouvelle semaine commence.

Une journée typique pour moi pourrait ressembler à ça : je prends un petit-déjeuner rapide après le réveil, je bois une tasse de thé pendant que je prépare mon casse-croûte pour midi. Je suis silencieuse et encore un peu endormie, pendant les vingt minutes que dure le trajet jusqu’à mon lieu de travail, sans penser à grand-chose, je me prépare juste mentalement pour la journée. Je m’occupe ensuite de ce que je dois faire au travail et je suis vraiment  heureuse lorsque l’horloge affiche 16h30 et que je peux rentrer à la maison. Je prépare ensuite le dîner, je passe un peu de temps avec mon mari, je prends peut-être quelques minutes pour me reposer et je fais ensuite les tâches ménagères, en faisant en sorte que la maison soit propre avant que j’aille me coucher. Toute une journée est passée, et j’ai été heureuse, sympathique envers les personnes de mon entourage, j’ai fait le linge, nettoyé les sols, et ma journée a été productive.

Au final, lorsque je fais le bilan de ma journée, je suis plutôt satisfaite.

Qu’est-ce qu’une journée productive, spirituellement parlant ?

Mais qu’en est-il de ma vie spirituelle ? Si je n’ai pas nourri mon homme spirituel, pensé à ma vocation ou que je n’ai pas été attentive aux possibilités qui se sont offertes à moi, ai-je vraiment eu une journée productive ? Bien sûr, le linge est plié, j’ai payé les factures que je devais régler, mais comment ai-je progressé spirituellement ?

Être productif spirituellement parlant, signifie que j’ai vu le péché qui habite dans ma chair (Romains 7, 17-20) et que je m’en suis purifié. Être frustrée quand les choses ne se passent pas comme prévu, être irritée par le comportement d’un collègue ou par un ordinateur qui mets ma patience à l’épreuve, voilà des situations qui peuvent paraître insignifiantes. Mais ce sont des choses qui arrivent au cours d’une journée banale, et je dois apprendre à être libre de tout cela. Etre productif spirituellement parlant signifie que je me débarrasse de plus en plus du « péché dans la chair ». Si je pense pouvoir traverser une journée sans être tentée, je ne suis pas assez attentive, car les tentations au péché surviendront toujours dans ma vie quotidienne. Si je ne les vois même pas, c’est parce que mes yeux ne sont pas ouverts.

Quel sérieux cela représente ! Comment puis-je être libre du péché dans ma chair, si je ne trouve rien à purifier dans ma vie ?

La raison qui explique cela, c’est que je suis satisfait de la manière dont je vis, et je n’ai plus ce désir dans mon cœur d’en avoir fini de vivre selon les désirs de ma chair (1 Pierre 4, 1-2), pour être conforme à l’image de Christ. Je n’ai plus une haine parfaite envers le péché. Cette attitude est très dangereuse. Je deviens content de moi car je ne considère plus le péché comme une abomination. (Romains 7, 13)

Je dois travailler de manière consciente

Bien sûr, je ne passe pas mes journées à me dire : « Je suis satisfaite de ma façon de faire les choses, et je n’ai pas besoin de me purifier davantage », mais ce qui se passe, c’est que je ne remarque pas quand l’Esprit me parle, et je ne réalise pas que j’ai eu une occasion de m’humilier, par exemple.

Si je suis satisfaite de mon état spirituel actuel, comment puis-je alors faire davantage de progrès ? Je ne peux pas progresser si je ne vois pas le besoin de le faire. Je ne suis pas née avec une patience parfaite, ou avec une capacité à pardonner aux autres etc… Mais par la grâce de Dieu, je peux acquérir cela. Je peux vraiment parvenir à la nature divine en me purifiant constamment de ce qui vient de ma chair. (2 Pierre 1, 2-4) Je dois travailler de manière consciente en tout temps (Philippiens 2, 12)

Je dois prendre le temps de lire ma Bible, me remplir de la Parole de Dieu, car c’est là que je trouve les armes dont j’ai besoin pour combattre dans mes situations. Je dois me rappeler d’utiliser ma vie de pensées pour prier pour moi-même, prier pour les autres, afin de ne pas marcher dans le vanité de mes pensées. (Ephésiens 4, 17) Je peux édifier les autres par mes prières.

J’ai lu ce verset ce matin : « Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, N’endurcissez pas vos cœurs, comme lors de la révolte. » (Hébreux 3, 15) Donc lorsque j’entends la voix de Dieu, qui me pousse à faire quelque chose, je dois être prompte à le faire. Si j’arrête d’écouter, ou si je néglige ce que je devrais faire ou dire, alors Dieu cessera de m’interpeller, et je deviendrai sourd à la voix de l’Esprit. Chaque matin, je dois prier pour que mes yeux soient ouverts pour les situations et les tentations qui surviennent, afin que je sois rapide pour avoir la victoire ! Je dois prier pour recevoir une haine envers le péché afin que lorsque Dieu me montre ce qui habite dans ma chair, je puisse le haïr et le détruire.

Les fondamentaux

Découvre comment la parole de Dieu te lance un défi et te permet de vivre à 100% selon sa volonté, pour que tu ne sois plus obligé de tomber dans le péché, et pour que tu puisses vivre une vie de victoire.

Télécharger le e-book gratuitement

Etre chrétien

Le fait d’être chrétien renferme une vie beaucoup plus profonde que de simplement demander à Jésus d’entrer dans notre cœur et de croire au pardon des péchés. C’est une vie de développement et de croissance dans les vertus de Christ. Cette brochure présente très simplement et clairement les fondamentaux d’une vie de chrétien.

Suivez-nous