La direction de l’Esprit

La direction de l’Esprit

Les meilleures œuvres et les meilleures intentions ne sont que des efforts vains si elles n’ont pas été dictées par le Saint-Esprit.

5 minutes ·

L’aide de l’Esprit vient exactement au bon moment

Dieu n’agit jamais en nous avant que le moment soit venu où il est nécessaire qu’il révèle sa volonté. Tout ce que tu fais avant que le Saint-Esprit se soit manifesté ne vient pas de lui, même si tu penses le faire avec de bonnes intentions. L’Esprit du Seigneur ne fait rien avant l’heure. Il se révèle lorsque cela est nécessaire ; ni avant, ni après. Il est inutile de le rechercher avant qu’il soit nécessaire de le trouver. Sa fidélité est infiniment grande ; il se fait connaître à nous exactement au bon moment, mais jamais avant.

Dans l’ancienne alliance, Dieu se révélait de nombreuses manières en faisant briller sa lumière sur différents points et situations. Dans la nouvelle alliance, en Jésus-Christ, Dieu nous dirige par la foi. Les anciens recevaient la lumière à l’avance et pouvaient réfléchir en amont à la manière dont ils devaient agir. Dans la nouvelle alliance, nous dépendons toujours du moment divin pour être dirigés, ce qui requiert de notre part une confiance absolue et un abandon total. Cette confiance enfantine ne demande jamais « Pourquoi ? » Elle attend patiemment, peu importe combien de temps cela peut durer, car elle sait que Dieu, dans sa grande sollicitude, apportera de l’aide exactement au bon moment.

La confiance et l’obéissance mènent à la révélation et à la transformation

Plus ta confiance est grande, plus ton abandon à la direction de Dieu sera grand, et tu auras alors envie de le suivre encore plus fidèlement. De cette manière, tu recevras des révélations de Dieu et tu expérimenteras ce dont Paul parle en Ephésiens 1, 17 : « … afin que le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation, dans sa connaissance. »

Une personne infidèle étouffe la voix de l’Esprit et ne discernera rapidement plus ses injonctions. Personne n’est aussi sensible que l’Esprit de Dieu, et personne ne peut se retirer aussi rapidement qu’il le fait.

L’Esprit de Dieu agit de deux manières différentes : soit en attirant et en persuadant doucement, soit en convainquant et en châtiant. Lorsque nous prêtons l’oreille à la voix de l’Esprit, il nous révèle ses trésors cachés. Il nous guide alors dans la chambre de ses trésors et partage sa connaissance de Dieu avec nous. Ceux qui s’abandonnent à sa sollicitude seront rendus semblables à l’image de Christ et deviendront participants de la nature divine. (2 Pierre 1, 4)

L’Esprit de Dieu nous guide dans la vérité. Son œuvre, c’est de nous faire sortir des profondes ténèbres pour nous mener à la lumière et à la gloire. Il ne parle pas de lui-même ; il ne fait que dire ce qu’il entend. Les meilleures œuvres et les meilleures intentions ne sont que des efforts vains si elles n’ont pas été dictées par le Saint-Esprit. Prends garde à sa voix, obéis-lui, et tu pourras alors aussi garder « mes œuvres », comme il est écrit en Apocalypse 2, 26.

L’Esprit nous guide sur la route nouvelle et vivante

Une vie vécue en accord avec la direction de l’Esprit est une vie cachée en Dieu, car personne mis à part toi et Dieu ne peuvent la saisir. Lorsque ce guide expérimenté te donne des révélations, toute la gloire extérieure pâlit, l’âme devient introspective et l’oreille reste ouverte. Si tu compares alors les choses extérieures avec les choses intérieures, tu obtiens une certaine compréhension de la différence qu’il y a entre ce qui est humain et ce qui est divin.

La direction de Dieu ne nous mène pas toujours vers de bons sentiments. Son objectif, c’est la gloire derrière la chair, et ses voies mènent à l’objectif à travers la chair. Une route nouvelle et vivante a été inaugurée pour nous au travers du voile, c’est-à-dire de sa chair. (Hébreux 10, 20) Le Saint-Esprit est notre guide sur cette route, et nous sommes ceux qui marchent sur ce chemin.

Cet article a été traduit du norvégien et fut initialement publié dans la brochure périodique Skjulte Skatter (Trésors Cachés) en février 1912.
© Copyright Stiftelsen Skjulte Skatters Forlag | ActiveChristianity

Cette publication est disponible en

Ces écritures sont tirées de la Version Segond 21, Copyright© 2007 Société Biblique de Genève. Utilisée avec autorisation. Tous droits réservés.