La 6e grande promesse : une colonne dans le temple de mon Dieu

La sixième dans la série de nos rétributions éternelles.

Écrit par Kathryn Albig avec Bjørn Nilsen
La 6e grande promesse : une colonne dans le temple de mon Dieu
  • La 6e grande promesse : une colonne dans le temple de mon Dieu
  • « Celui qui vaincra, je ferai de lui une colonne dans le temple de mon Dieu, et il n'en sortira plus; j'écrirai sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la ville de mon Dieu, de la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel d'auprès de mon Dieu, et mon nom nouveau. » Apocalypse 3, 12.

    Dieu aime sa création. Le péché l’a corrompue, mais Dieu a désormais un plan pour la faire revenir à l’état de perfection qu’elle avait à l’origine, et il récompensera ceux qui l’aident à réaliser son plan.

    Le péché est né à cause du désir de Satan de s’élever au-dessus de Dieu, et il a détruit toute l’harmonie du ciel. Désormais, Dieu veut que le péché soit complètement éradiqué de toute la terre afin qu’il ne puisse jamais plus réapparaître.

    Il a créé l’Homme pour qu’il domine sur le péché. (Genèse 4, 7) Son plan est que l’Humanité puisse vivre en haïssant le péché et en lui résistant. Il veut que les hommes se tournent vers lui, pour vaincre. Celui qui vainc le péché dans sa vie prouve que la voie de Dieu est parfaite, et il fait partie du travail que Dieu fait pour abolir le péché pour l’éternité. Tous ceux qui font cela goûteront à la riche rétribution qui est accordée à ceux qui vivent une telle vie. Ces promesses s’adressent à tous les vainqueurs.

    Comment devenir une colonne

    Cette promesse a été écrite à l’assemblée de Philadelphie, une ville qui se trouve maintenant en Turquie. Cette région était très touchée par des tremblements de terre fréquents. Les colonnes qui étaient construites pour soutenir les bâtiments faisaient 5 mètres de largeur. Ces colonnes pouvaient résister aux tremblements de terre, elles étaient inébranlables. Il en est de même pour toi qui vaincs. Tu deviendras un pilier. Quoi que la vie te réserve, quelles que soient les épreuves et les tentations auxquelles tu seras confronté, tu ne perdras jamais la foi.  Tu seras capable de tout supporter.

    Ta fidélité dans les épreuves et les tentations fait de toi une colonne qui devient de plus en plus forte.

    Mais il ne suffit pas de remporter une victoire pour devenir un pilier. Non, il est écrit : « Celui qui vaincra, je ferai de lui une colonne. » Il s’agit d’un processus. Il s’agit de celui qui vainc, et qui vainc encore et encore. C’est une vie victorieuse. Ta fidélité dans les épreuves et les tentations fait de toi une colonne qui devient de plus en plus forte.

    Alors, tu feras partie du temple de Dieu comme décrit en Apocalypse 21. Une colonne, qui peut aussi fortifier, supporter et être un soutien pour les autres. Tu seras un instrument utile dans les mains de Dieu.

    Soutenu par Jésus

    La Nouvelle Jérusalem est l’épouse de Christ. (Apocalypse 21, 2, 9-11.) En écrivant sur toi le nom de Dieu, le nom de la Nouvelle Jérusalem et son propre nouveau nom, Jésus te déclare comme étant en sa possession ! C’est un signe d’appartenance. Lorsque tu as combattu le péché, que tu as persévéré, et que tu l’as vaincu, comme il a vaincu lorsqu’il était revêtu de chair et de sang comme nous dans ce monde, ta place est alors avec Jésus et son Père.

    Lorsque tu as combattu le péché, que tu as persévéré, et que tu l’as vaincu… ta place est alors avec Jésus et son Père.

    La gloire d’une telle promesse est inestimable. Si tu pouvais réellement concevoir sa valeur, tu comprendrais que cela ne sert à rien de vouloir garder quoi que ce soit pour toi-même. Ton propre honneur, ta richesse, ta propre justice, ou n’importe quoi d’autre. Laisse tout derrière toi et Jésus mettra sur toi une marque qui montrera que ta place est avec Lui et son Père ! Imagine combien tu pourras te réjouir lorsque tu demeureras toujours avec eux dans l’éternité !

    Télécharger gratuitement le E-book

    La grâce en Jésus-Christ

    Écrit par Sigurd Bratlie

    « Quand on pense à la grâce, on pense principalement au pardon. Et comme nous avons tous péché, nous avons tous besoin de grâce. » C’est avec cette phrase que Sigurd Bratlie commence sa brochure à propos de la grâce. Il approfondit ensuite ce thème en expliquant que cette grâce qui est en Jésus-Christ signifie bien plus que le simple pardon. Cela signifie aussi la vérité et l’aide. Elle nous enseigne à ne plus pécher, de sorte que nous puissions être complètement libres pour vivre une vie de victoire qui mène à la perfection.