Passer directement au contenu

« Être un homme comme vous… »

Déjà eu cette pensée ?
I wanna be like you

Tu n’as peut-être jamais vu le film « Le Livre de la Jungle ». Il me semble qu’il vient de sortir de nouveau au cinéma, mais lorsque j’étais enfant, je suis allé voir la version originale en dessin animé de Disney en 1967, et il y avait une chanson que j’aimais beaucoup en particulier. Le Roi singe chantait à Mowgli :

« Je voudrais marcher comme vous
Et parler comme vous, faire comme vous
Un singe comme moi, pourrais-je croire
Être parfois bien plus humain que vous… »

Et d’une certaine manière, ce refrain a été mon histoire…

Est-ce que je peux être comme vous ?

Lorsque j’ai atteint l’âge adulte, et que je suis devenue une jeune épouse et mère, cette idée subconsciente était à l’œuvre. Je me sentais nettement inférieure à presque tout le monde autour de moi ; je n’avais pas encore réussi à cerner quel type de personne j’étais, mais en tous cas, je savais que je n’aimais pas ma personnalité. Par conséquent, je choisissais une personne que j’admirais et à laquelle j’aurais bien voulu ressembler, et je commençais à m’habiller comme elle, à parler comme elle, et à gérer ma maison comme elle.

Je pensais que si je pouvais agir comme elle, je finirais par devenir comme elle – efficace, agréable, bien organisée, spirituelle, aimable et/ou populaire. Et si ça ne fonctionnait pas très bien avec cette personne, je choisissais un autre « héros ». J’ai essayé plusieurs personnalités les unes après les autres, mais en fin de compte, elles ne me correspondaient jamais et je n’arrivais pas à tenir très longtemps comme cela.

Ce n’était pas faute d’avoir essayé – non seulement j’essayais de m’habiller comme elles, mais j’avais aussi introduit leurs expressions et leurs habitudes dans ma vie quotidienne, et d’un point de vue extérieur, j’étais donc à peu près efficace, bien organisée, travailleuse etc. La raison pour laquelle je n’arrivais à tenir très longtemps comme cela, c’était parce que je jouais la comédie, et je me suis rapidement rendu compte que ma vraie personnalité était toujours là, mais camouflée, comme mon armoire à la maison, remplie de mes vêtements préférés, mais que je n’osais pas porter devant mes amis de peur qu’ils ne les aiment pas.

Nature vs personnalité

Cela m’a pris pas mal de temps avant de découvrir que lorsque je recopiais d’autres personnes comme je le faisais, je devenais superficielle. J’étais juste un miroir reflétant ce que d’autres pouvaient penser et dire, et réagissant comme je pensais qu’elles auraient réagi.

Mais un jour, j’ai eu une révélation. J’ai enfin compris la différence entre nature et personnalité : si j’ai une nature tranquille et boudeuse, je peux être transformée, et devenir reconnaissante au lieu d’être boudeuse, mais je resterai probablement toujours une personne tranquille. Si je suis un peu bruyante et arrogante, je peux être transformée, et devenir humble au lieu d’être arrogante, mais je resterai sans doute un type de personne bruyant.

J’ai soudain réalisé que ma personnalité était celle que Dieu m’avait donnée. Comment pouvais-je donc en être insatisfaite ?

Au lieu de regarder aux autres et de choisir une personnalité que je préférais, il fallait que je travaille avec ce que j’avais reçu. Et j’ai découvert qu’en me tournant vers la Parole de Dieu en temps normal comme en période difficile, je me suis exercée à réagir d’une manière divine – peu à peu, la nature avec laquelle j’étais née commençait à être transformée. J’ai compris que j’avais besoin de la Parole de Dieu, et pas seulement d’une description de la Parole par le biais d’une personne que je regardais…

Celle que Dieu veut que tu sois

« Que la parole de Christ habite parmi vous abondamment ; instruisez-vous et exhortez-vous les uns les autres en toute sagesse… » Colossiens 3, 16.

La Parole nous enseigne, elle nous juge, elle nous encourage, et lorsqu’elle demeure en nous, nous nous développons, nous devenons une propre personnalité en Christ, et nous prenons confiance en nous. La Parole demeure en nous lorsque nous consacrons du temps pour la lire, y penser et nous en imprégner. Et en demandant à Dieu : Donne-moi de la lumière sur moi-même – comment devrais-je réagir maintenant, qu’est-ce que je devrais penser ?

Lorsque nous nous débarrassons petit à petit et consciemment de notre nature humaine, notre personnalité peut resplendir et être utilisée comme Dieu le souhaite. J’ai finalement compris que Dieu m’avait créée avec la personnalité qu’il souhaitait me donner pour accomplir le but et le chemin qu’il avait prévus pour ma vie. J’ai également découvert qu’aussi longtemps que nous vivons sous la direction de Dieu, nous nous épanouissons et notre personnalité se développe : nous avons de plus en plus part à ce que Dieu voudrait que nous soyons.

Si nous ne nous laissons pas guider par la tête, si nous ne faisons que recopier ceux que nous admirons, nous empruntons alors une voie fragile qui finira un jour par s’écrouler.

En fin de compte, notre désir de « marcher comme vous, parler comme vous, faire comme vous » devrait être réservé pour Lui uniquement…

Notre page thème sur l’image de soi ou l’article ci-dessous devraient probablement vous intéresser. 

Regarde-toi avec les yeux de Dieu

 

Les fondamentaux

Découvre comment la parole de Dieu te lance un défi et te permet de vivre à 100% selon sa volonté, pour que tu ne sois plus obligé de tomber dans le péché, et pour que tu puisses vivre une vie de victoire.

Télécharger le e-book gratuitement

Un si grand salut

A la fin de l’épître aux Hébreux, l’apôtre qualifie son épître de « paroles d’exhortation ». L’objectif de cette brochure est de s’attarder sur cette exhortation et de la développer pour apporter la foi et le salut à tous ceux qui ont une vocation céleste. Tous ceux qui suivent l’exhortation contenue dans l’épître aux Hébreux peuvent parvenir à ce si grand salut.

Suivez-nous