Es-tu prêt à devenir une nouvelle création ?

Il peut nous transformer et faire de nous une nouvelle création, une chose bénie qui durera pour toute l’éternité !

Écrit par Aksel J. Smith
Es-tu prêt à devenir une nouvelle création ?

« Celui qui vaincra, je ferai de lui une colonne dans le temple de mon Dieu, et il n’en sortira plus ; j’écrirai sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la ville de mon Dieu, de la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel d’auprès de mon Dieu, et mon nom nouveau. » Apocalypse 3, 12.

Jésus peut réellement nous transformer et faire de nous une toute nouvelle création, une chose bénie qui durera pour toute l’éternité. Nous qui étions faibles, hésitants et instables dans toutes nos voies, il peut nous rendre fermes et inébranlables, et faire de nous des colonnes dans son temple, et nous y resterons pour toute l’éternité !

Toutes choses sont devenues nouvelles

Jésus ne grave pas son nom nouveau sur quelque chose d’ancien. « Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. » 2 Corinthiens 5, 17. Une nouvelle naissance doit se produire. Cela donne lieu à une nouvelle créature, pourvue d’un cœur nouveau et d’un esprit nouveau. Jésus ne met pas du vin nouveau dans de vieilles outres. (Luc 5, 37)

Jésus a dû verser son sang si précieux, il a dû se battre pour nous libérer des anciennes et mauvaises actions que nous avons héritées de nos pères. C’est donc une grande honte que de continuer comme auparavant et de confesser le nom de Jésus en même temps. Nous avons le pouvoir de nous dépouiller du vieil homme avec toutes ses œuvres, avec l’aide du nouvel esprit. Nous pouvons revêtir l’homme nouveau, qui selon Dieu est créé dans une justice et une sainteté que produit la vérité, et nous pouvons ainsi être renouvelés dans l’esprit de notre intelligence. (1 Pierre 1, 18 ; Romains 6, 6 ; Éphésiens 4, 22 ; Éphésiens 4, 23-24)

« Maintenant, je t’annonce des choses nouvelles, cachées, inconnues de toi. Elles se produisent à présent, et n’appartiennent point au passé ; jusqu’à leur avènement tu n’en avais aucune connaissance, afin que tu ne dises pas : Voici, je le savais. » Esaïe 48, 6-7

Rien de ce que nous connaissions ou faisions dans le passé n’est de quelque utilité que ce soit. De nouvelles choses sont révélées par l’Esprit de vérité.

Un commandement nouveau = une création nouvelle

« Je vous donne un commandement nouveau : Aimez-vous les uns les autres ; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres. » Jean 13, 34. C’est « l’amour du Nouveau Testament. »

« Il y a ainsi abolition d’une ordonnance antérieure, à cause de son impuissance et de son inutilité, car la loi n’a rien amené à la perfection, et introduction d’une meilleure espérance, par laquelle nous nous approchons de Dieu. » Hébreux 7, 18-19.

Que Dieu soit loué pour les commandements nouveaux qui sont gravés dans nos cœurs. Ils sont vitaux et produisent une vie entièrement nouvelle en paroles et en actes. Cette vie est même reconnue par Dieu pour qu’il puisse y écrire son propre nom, comme qu’il l’a fait avec la cité, la Nouvelle Jérusalem, et le nom nouveau de Jésus. Alors nous pouvons reconnaître que c’est une vie qui résiste à l’épreuve : c’est une œuvre de Dieu. (Éphésiens 2, 10)

Nous devons nous emparer de toutes choses nouvelles et nous y consacrer dans notre vie quotidienne. Aimer nos ennemis du fond de notre cœur et souffrir l’injustice avec joie et reconnaissance font partie de la création nouvelle. Ce qui est impossible pour l’homme devient possible avec Dieu. Nous ne serons pas abandonnés au milieu des épreuves de la vie si notre vie est devenue un pilier dans le temple de Dieu. En marchant sur la route nouvelle et vivante, nous devenons participants de la nature divine, ce qui constitue la vie selon le Nouveau Testament. (2 Pierre 1, 4)

Des personnes nouvelles

Jésus est venu pour que nous ayons part à cette vie nouvelle, et seules notre incrédulité, notre rébellion et notre désobéissance nous empêchent de l’atteindre. Nous représentons soit ce qui est nouveau soit ce qui est ancien, soit le nouvel homme soit le vieil homme. Le monde entier est rempli de personnes de l’ère ancienne. Ils murmurent, se plaignent, recherchent l’honneur et la grandeur, et aiment les choses de ce monde. Les personnes nouvelles sont glorieuses et précieuses aux yeux de Dieu. Elles sont humbles de cœur, fidèles et véritables, et possèdent cette attitude de cœur pour servir, se sacrifier et donner. C’est alors que la vie peut devenir glorieuse. C’est une nouvelle vie qui est rendue parfaite sous le rapport de la conscience. (Hébreux 9, 9)

« Voici, je vais faire une chose nouvelle, sur le point d’arriver : Ne la connaîtrez-vous pas ? » Esaïe 43, 19. Que Dieu soit loué. Nous pouvons vraiment expérimenter qu’une nouvelle création est sur le point d’arriver et qu’un cantique nouveau nous a été mis dans la bouche, un cantique de louanges à Dieu. (Psaumes 40, 4) La vie nouvelle et le cantique nouveau vont de pair. (Esaïe 40, 4 ; Éphésiens 5, 19 ; Apocalypse 14, 3)


This article has been translated from Norwegian, and is a slightly edited version of an article that was first published in BCC’s periodical
Skjulte Skatter (Hidden Treasures) in December 1959, under the title “Something new.”
© Copyright Stiftelsen Skjulte Skatters Forlag

 

Notre page thème à propos de la transformation ainsi que la sélection d’articles ci-dessous devraient probablement t’intéresser :