Abandonne tes voies et tes pensées

Dieu dit : « Mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos voies ne sont pas mes voies… » Mais doit-il toujours en être ainsi ?

Écrit par Aksel J. Smith
Abandonne tes voies et tes pensées

« Que le méchant abandonne sa voie, et l’homme d’iniquité ses pensées ; qu’il retourne à l’Eternel, qui aura pitié de lui, à notre Dieu, qui ne se lasse pas de pardonner. Car mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos voies ne sont pas mes voies, dit l’Eternel. Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, et mes pensées au-dessus de vos pensées. » Esaïe 55, 7-9.

Nous ne pouvons pas entrer sur le nouveau chemin avant d’avoir abandonné l’ancien chemin. Les pensées peuvent souvent provoquer du trouble lorsqu’elles sortent de leur refuge.

Satan n’abandonne pas une personne aussi facilement : c’est pourquoi il vient avec ses nombreuses accusations. Sur le chemin du péché sur lequel tant de personnes ont marché, il y a des empreintes profondes d’injustice, de mensonge, d’impureté, d’avarice, de dédain, de découragement et de tout ce qui peut être englobé dans le mot « péché ».

Abandonner ses voies : abandonner ses pensées

Tu ne peux pas abandonner tes voies sans abandonner tes innombrables pensées. Si tu veux être délivré de ton raisonnement pécheur et de tes mauvaises habitudes, il faut que tu combattes le combat de la foi. Dieu te pardonnera dans une large mesure si ton sincère désir, c’est d’abandonner ces mauvaises voies et ces mauvaises  pensées, et te convertir en vérité.

Alors il pourra nous mener sur le nouveau chemin, avec des pensées nobles et bonnes, dans tout ce qui est pur et bon. Le fait de devoir porter le lourd fardeau du péché tout au long de son chemin est terrible, mais lorsque nous obéissons à l’évangile, nous sommes libérés de tout péché. Nous entrons sur le chemin nouveau et vivant au service de la justice et de la gloire. Le fruit de ce ministère, c’est la sanctification pour acquérir toutes les vertus de Christ, et la fin sera la vie éternelle dans une gloire éternelle. (Romains 6, 22)

Paul nous exhorte à oublier ce qui est en arrière et à nous porter vers ce qui est en avant, courir vers le but pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ. (Philippiens 3,14)

Il y a donc de l’espoir pour un grand nombre d’avoir part à ce prix de la victoire.

Cet article a été traduit du norvégien et fut initialement publié sous le titre « Abandonner ses voies et ses pensées » dans la brochure périodique Skjulte Skatter (Trésors Cachés) en mars 1992.
© Copyright Stiftelsen skjulte Skatters Forlag | ActiveChristianity

Notre page thème « Vie chrétienne – le commencement » ainsi que les articles ci-dessous devraient probablement t’intéresser :