Passer directement au contenu

De quoi faut-il que tu te souviennes quand tu penses avoir raison ?

D'où viennent tes « opinions » ? Qu'est-ce qui motive tes prises de position ?

Au cours d’une journée, chaque homme rencontre des situations où il doit exprimer son opinion, et expliquer pourquoi il pense de telle ou telle façon. Des situations surviennent où plusieurs personnes ont des opinions différentes, voire même diamétralement opposées, ce qui peut mener à un conflit.

Comme chrétien, je dois aussi exprimer mes opinions au fil de la journée, mais de quoi faut-il que je me souvienne dans chacune de ces situations ?

Affirmer mes propres opinions

Je pense souvent au verset de Jacques 1, 20 : « … car la colère de l’homme n’accomplit pas la justice de Dieu. » Affirmer ma propre opinion avec des mots durs et agressifs peut détruire et produire des résultats très négatifs. Ce genre de comportement amènera peut-être les autres à m’écouter davantage ou même à être d’accord avec moi, mais humilier d’autres personnes est loin d’être la manière dont Dieu traite les hommes ! La volonté de Dieu est que je sois rempli de patience, de longanimité, de bonté et que j’aime chacun, dans toutes les situations, et sans exception.

Tu peux alors te dire qu’en agissant ainsi les autres vont te « marcher dessus » et te bousculer. Il est écrit au sujet de Jésus, dans une circonstance de ce genre qu’il « ne rendait point d’injures ». (1 Pierre 2, 23) En réalité il a rendu un témoignage très clair, lorsqu’il se tenait devant Ponce Pilate et qu’il dit : « Tu n’aurais sur moi aucun pouvoir, s’il ne t’avait été donné d’en haut. » Jean 19, 11. Dans cette situation, Jésus ne cherchait pas à faire connaître son opinion ou à la faire comprendre. Au contraire, il ne s’occupait que d’une seule chose – que la volonté de Dieu soit faite sur terre. Il faisait tellement confiance à son Père Céleste, qu’il savait que Dieu allait prendre soin de lui, peu importe que les hommes le comprennent ou l’approuvent.

Ce qui intéresse Dieu, ce n’est pas que j’aie raison ou non. Mais alors, qu’en est -il si j’ai raison ? Si je ne crée pas la vie et la paix autour de moi, je ne travaille pas dans l’Esprit. (Romains 8, 6) Ce qui intéresse Dieu, c’est que je mette à mort la fierté, l’entêtement, la justice humaine et la raideur qui habitent dans ma nature humaine, et qu’au contraire, j’écoute les autres, que je montre un vrai amour et une vraie attention à leur égard, et que je travaille consciemment pour faire le bien d’une manière paisible et bonne. Dieu souhaite que mon « moi » diminue, afin que la vie de Christ se développe davantage en moi. (Jean 3, 30 et 2 Corinthiens 4, 10-11)

Qu’est-ce qui mène à la vie et à la paix ?

Je peux facilement laisser ma sagesse et mon raisonnement humains prendre le dessus lorsque je rencontre des difficultés. « Ce n’est pas comme ça que ça devrait être, il faut qu’ils changent leurs habitudes », etc… Dans ce genre de situations, je dois prier Dieu afin de voir la dureté et l’entêtement qui habitent en moi et prier pour que la paix et la bonté puissent découler de ma vie. La sagesse et le raisonnement humains ne conduisent pas à la vie et à la paix, mais la volonté de Dieu y mène toujours. (Hébreux 12, 14; Romains 12, 18) Je peux également prier afin de pouvoir exprimer les choses d’une manière bonne et paisible, sans que cela soit mêlé à de l’entêtement ou de l’amertume.

Jésus a emprunté « le chemin vers le bas ». Au lieu de s’attarder à créer une réputation pour sa personne – se promouvoir et toujours faire en sorte que les autres le soutiennent et soient d’accord avec lui. Il était seulement préoccupé par ce que Dieu pensait de lui. Il n’a pas essayé d’augmenter l’estime que les hommes avaient à son égard, mais, au lieu de cela, il s’est humilié lui-même sous la puissante main de Dieu (1 Pierre 5, 6) Nous lisons à son sujet qu’il était « humble et doux de cœur ». (Matthieu 11, 29)

Heureusement, lorsque je suis intéressé par cette seule chose – c’est à dire faire la volonté de Dieu – tout devient très simple ! Je peux réagir à chaque situation que je rencontre en me basant sur ce que la Parole de Dieu m’enseigne, et quand je fais cela, Dieu me donne davantage de lumière et de compréhension au sujet de sa Parole et de sa volonté. Je comprends sa volonté de plus en plus. Lorsque je suis obéissant à ce que je comprends dans une fidélité simple, je deviens de plus en plus doux et humble de cœur, patient, bon et plein d’amour pour les autres. Ces vertus commencent à remplacer la fierté, l’entêtement et la raideur qui habitaient dans ma nature humaine, et j’expérimente que je deviens de plus en plus agréable aux yeux de celui dont je suis les traces !

Les fondamentaux

Découvre comment la parole de Dieu te lance un défi et te permet de vivre à 100% selon sa volonté, pour que tu ne sois plus obligé de tomber dans le péché, et pour que tu puisses vivre une vie de victoire.

Télécharger le e-book gratuitement

L’Evangile de Dieu

La grâce signifie que tous nos péchés nous sont pardonnés lorsque nous les confessons. Mais cela signifie aussi que nous recevons la force pour obéir à la vérité avec laquelle Jésus est venu. Dans ce livre, Sigurd Bratlie développe ce sujet en nous dévoilant le vrai Evangile de Dieu, qui est l’obéissance de la foi.

Suivez-nous