Passer directement au contenu

Le développement du disciple – Le chemin de la croix et l’édification de l´assemblée

En recevant le pardon des péchés, nous prenons un nouveau départ dans la vie. Les disciples sont alors équipés pour commencer à marcher sur la voie qui mène au but ultime – être semblables à leur Maître, Jésus-Christ.

Nous savons qu’il est possible de devenir semblable à notre Maître, car il s’est revêtu de la même chair et du même sang que nous. (Hébreux 2, 14) Il a désormais un nom qui est au-dessus de tous les autres noms, et il est assis à la droite du trône de Dieu (Philippiens 2, 5-11 ; Hébreux 8, 1), mais étant donné qu’il a été comme nous, nous pouvons le suivre et terminer la course là où il se trouve aujourd´hui. Pour pouvoir atteindre ce but, les disciples reçoivent le Saint-Esprit comme aide et comme guide pour parvenir à toute la vérité. (Jean 15, 26 ; Jean 16, 13)

Le chemin de la croix

Pendant les jours qu’il a passés sur la terre, Jésus a appris à obéir à la volonté de Dieu plutôt qu´à la sienne. (Hébreux 5, 8) Cette « propre volonté » (ou propre vie) est le péché dans la chair dont nous avons tous hérité. En tant qu´homme, Jésus a aussi hérité de cette propre volonté, et il a été tenté, mais il a été fermement résolu dès le départ : « Que ma volonté ne se fasse pas, mais la tienne. » (Luc 22, 42 ; Hébreux 4, 15 ; Hébreux 10, 5-7) L´Esprit de Dieu a montré le péché dans sa chair, et Jésus a approuvé ce jugement. De cette manière, le péché a été condamné dans la chair de Jésus, et Jésus a ouvert une voie que tous ses disciples peuvent suivre, une voie que l´on peut appeler le chemin de la croix. (Romains 8, 3-4 ; Hébreux 5, 7-8 ; 1 Pierre 4, 1-2)

Jésus disait qu´un disciple doit « se charger de sa croix quotidiennement. » Luc 9, 23. Ici Jésus ne fait pas référence à la croix du Calvaire, mais à la « croix intérieure », dont il s´est chargé lui-même chaque jour de sa vie sur terre. C´est sur cette croix que tout le péché dans sa chair a été « crucifié » lorsqu´il a reçu son jugement. Ce renoncement à soi-même créait une souffrance dans sa chair, mais il a entraîné la mort au péché, afin que la tendance au péché ne se transforme jamais en réel péché, que ce soit dans les pensées, les paroles ou les actions. Ce renoncement a eu lieu chaque jour jusqu´à ce que tout le péché dans la chair de Jésus a été condamné, et qu´il a pu s’écrier : « Tout est accompli ! » lorsqu´il a été crucifié sur le Calvaire. (Jean 19, 30) C´est pourquoi il exhortait ses disciples à le suivre en se chargeant de leur croix, et en haïssant leur propre vie (ou propre volonté). (Luc 14, 26-27) (Lis dans « Christ manifesté en chair » pour en savoir plus.)

Le jugement concernant le péché qui a été exécuté en Christ doit aussi être exécuté par la foi dans ses disciples. Le Saint-Esprit, l´Esprit de vérité, montre le péché dans la chair des disciples, et ils « reçoivent de la lumière » sur leur propre vie. Les disciples de Jésus aiment la vérité et ils acceptent volontiers le jugement. Au lieu de se retirer, ils reconnaissent et haïssent leur propre vie ! Ils se chargent de leur croix, ils renoncent à leur propre volonté, au péché qui est dans leur chair. Cela entraîne des souffrances, mais l´Esprit donne de la force pour les supporter, et le résultat est la victoire sur le péché. (1 Pierre 4, 1-2) (Lis « Le message de la croix » pour en savoir plus.)

Sur ce chemin de la croix, nous sommes progressivement formés à l´image de Christ. (1 Corinthiens 15, 48-50 ; 2 Corinthiens 3, 18) En combattant contre le péché et en souffrant sur la croix, la vie de Jésus, ses vertus – l´amour, la bonté, la douceur, l’humilité, la miséricorde, etc. – se manifestent. (Galates 5, 22-23 ; 2 Pierre 1, 4) C´est précisément ce que Paul a expérimenté : “Portant toujours avec nous dans notre corps la mort de Jésus, afin que la vie de Jésus soit aussi manifestée dans notre corps. » 2 Corinthiens 4, 10.

Un collaborateur de Christ : édifier son assemblée

Lorsque nous participons de plus en plus à la vie de Jésus, une relation intime s´établit avec lui. Et tandis que cette relation s´approfondit, il commence à partager ses pensées et ses plans avec nous. Nous commençons à comprendre que ce plan va bien au-delà de notre vie personnelle.

Jésus aspire à « faire paraître devant lui cette Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible. » Ephésiens 5, 27. Le but est de former un corps qui se compose des disciples de Jésus, ceux qui l´ont suivi et qui sont parvenus à la victoire sur le péché. A mesure que leur « propre vie » est livrée à la mort de Jésus sur la croix, la vie de Christ se manifeste en chacun d´eux, et ils grandissent avec Jésus pour tête, dans une unité parfaite. (Jean 17, 20-23 ; 1 Corinthiens 12, 12-14 ; Ephésiens 4, 13-14) (Lis « L´Assemblée – le corps de Christ » pour en savoir plus.)

A différentes époques et générations, les disciples ont participé au processus d’édification de l´assemblée, le corps de Christ, en œuvrant inlassablement dans un amour fervent pour le Maître. Désormais, nous avons aussi reçu la grâce d´entrer dans ce travail. Tandis que nous prions pour l´assemblée et pour le peuple de Dieu, nous entrons dans un combat spirituel contre les puissances et les principautés, contre les esprits méchants dans les lieux célestes, dont le seul objectif est de détruire l’œuvre de Dieu. Nous nous joignons à Christ contre Satan, de même que sa puissance et ses méthodes, qui cherche à tromper le peuple de Dieu. Dans ce combat, les collaborateurs de Christ sont revêtus de toutes les armes de Dieu. (Ephésiens 6, 10-18)

Les disciples coopèrent avec leur Maître également d´autres manières. En suivant les injonctions de l´Esprit, ils exhortent et instruisent tout homme en toute sagesse, afin de présenter à Dieu tout homme, devenu parfait en Christ. (Colossiens 1, 28) Ils sont attentifs aux exhortations de Jésus pour paître ses brebis. (Jean 21, 15-18) Un amour pour Christ et pour tous les hommes les motive, et ils s´oublient entièrement lorsqu´ils luttent pour accomplir le plan de salut de Dieu.

Au beau milieu de notre œuvre pour Dieu et pour le corps de Christ, l’œuvre de purification continue en nous. Les disciples qui portent déjà du fruit sont « émondés » afin de porter encore plus de fruits. (Jean 15, 1-8) Lorsque les disciples ont accompli une œuvre pour Dieu, ils se consacrent à la prière et exposent cette œuvre à la lumière (Jean 3, 20-21) Là ils découvrent qu´à cause du péché dans la chair, une partie de cette œuvre n´est pas encore agréable aux yeux de Dieu. Ils se jugent et se purifient alors dans la lumière. Cela augmente leur compréhension et leur développement spirituels.

Le développement des disciples continue jusqu´à la fin de leur vie. Leur chemin est semblable au soleil éclatant, dont l´éclat va croissant jusqu´au milieu du jour. (Proverbes 4, 18) Le jour viendra où Jésus viendra chercher tous ceux qui l´ont fidèlement suivi et servi. Ils seront présentés comme une assemblée glorieuse, chaque membre sans tache ni ride. Chaque disciple sera devenu semblable à son Maître, et aura accompli l’œuvre qui lui avait été confiée. Il entendra le Maître dire : « C’est bien, bon et fidèle serviteur ! » Matthieu 25, 23.

En marchant sur le chemin de la croix, les disciples de Jésus sont morts avec lui, et ont vécu avec lui. Désormais ils seront glorifiés avec lui. « Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j’ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône. » Apocalypse 3, 21.

« Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté ; mais nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est.1 Jean 3, 2-3.

2

Qui est un disciple ?

Des millions de personnes adorent Jésus comme leur Seigneur. Mais être un disciple, qu’est-ce que cela signifie en réalité ?

Lire plus
3

Qu’est-ce que cela coûte de devenir un disciple ?

A plusieurs occasions, Jésus a encouragé les hommes à calculer ce que cela coûte avant de s’engager à le suivre – à devenir son disciple.

Lire plus
6

Faites de toutes les nations des disciples

Comment pouvons-nous accomplir l’une des plus grandes tâches qui nous ont été confiées ?

Lire plus
Suivez-nous