Passer directement au contenu

Un Maître pour apporter de l’aide !

La Bible parle du fait de vaincre le péché. De nombreux hommes comptent sur Jésus pour qu’il leur pardonne leurs péchés – mais qu'en est-il de la victoire sur le péché ?
Grace to help in time of need

Jésus, le grand et bon Maître, est toujours disposé à nous aider. La plupart des hommes pensent qu’il est toujours prêt à nous pardonner nos péchés, et que nous pouvons nous tourner vers lui lorsque nous sommes malades ou que nous rencontrons d’autres difficultés. Cependant, lorsqu’il s’agit de la véritable aide que le grand et bon Maître souhaite nous apporter – c’est-à-dire la victoire sur le péché qui habite en nous – Jésus se retrouve subitement bien seul.

« Qui est celui-ci qui vient d’Édom, De Botsra, en vêtements rouges, En habits éclatants, Et se redressant avec fierté dans la plénitude de sa force ? –C’est moi qui ai promis le salut, Qui ai le pouvoir de délivrer. » Esaïe 63, 1.

Un disciple veut devenir semblable à son Maître

Nombreux sont ceux qui suivaient Jésus pour les signes et les miracles qu’il accomplissait, mais seuls quelques-uns sont devenus ses fidèles disciples qui voulaient apprendre à lui devenir semblables. Ils étaient disposés à être sauvés et aidés pour parvenir au trône du Père.

Jésus parlait de la justice à ses disciples, et si nous désirons de tout notre cœur fuir l’injustice sous toutes ses formes, qu’elle soit petite ou grande, nous expérimenterons qu’il est puissant pour nous sauver, et que c’est un Maître pour nous apporter de l’aide.

« Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux ! » Matthieu 5, 3. Seuls ceux qui sont pauvres en esprit, qui ont faim et soif de justice, et qui sont véritablement fatigués d’eux-mêmes peuvent être aidés pour avancer sur la route nouvelle et vivante.

Ton péché te donne-t-il de la détresse ?

La plupart des hommes n’ont pas de véritable détresse quant à leurs péchés. Cela ne leur cause pas beaucoup de souci s’ils commettent un peu d’injustice ou s’ils utilisent des paroles fausses et inexactes, bien qu’il soit écrit : « sans tenir sa langue en bride, mais en trompant son cœur, la religion de cet homme est vaine. » (Jacques 1, 26) Ils comptent sur le pardon mais pas sur l’aide pour vaincre le péché.

Si nous prenons conscience du fait que certains péchés ont encore du pouvoir sur nous – par exemple la colère, l’amertume, l’anxiété et le découragement – nous devrions être dans une grande détresse : obtenir la victoire devrait devenir une question de vie ou de mort. Nous devrions aussi avoir dans notre cœur la grande détresse de ne pas être semblables à notre Maître.

« Car, ayant été tenté lui-même dans ce qu’il a souffert, il peut secourir ceux qui sont tentés. » Hébreux 2, 18.

Etre tenté n’est pas du péché en soi, cependant c’est au moment de la tentation que nos cris doivent atteindre celui qui peut nous aider. Il a lui-même été tenté, mais il a toujours cherché de l’aide auprès de son Père céleste si bien qu’il n’a jamais commis de péché dans les tentations ou dans les épreuves. S’il avait cédé à la tentation ne serait-ce qu’une seule fois, le diable aurait eu une part en lui et la mort aurait eu du pouvoir sur lui, comme c’est le cas avec tous les autres hommes.

Le salut pour tous ceux qui lui obéissent

Il y avait un appel au secours dans le cœur de Jésus : « C’est lui qui, dans les jours de sa chair, ayant présenté avec de grands cris et avec larmes des prières et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et ayant été exaucé à cause de sa piété, a appris, bien qu’il fût Fils, l’obéissance par les choses qu’il a souffertes, et qui, après avoir été élevé à la perfection, est devenu pour tous ceux qui lui obéissent l’auteur d’un salut éternel. » Hébreux 5, 7-9.

Il a combattu d’un cœur entier, avec de grands cris et des larmes, avec des prières et des supplications, afin de nous sauver tous de la mort et de la perdition éternelle. Combien notre Maître céleste devient grand et glorieux lorsque nous savons cela ! Il était victorieux ! La mort et l’enfer ne pouvaient pas le retenir ! Il a obtenu la victoire par l’obéissance et la fidélité dans les tentations de la vie, et il est l’auteur d’un salut éternel pour tous ceux qui lui obéissent. Cependant, il ne peut ni nous aider ni nous sauver si nous sommes désobéissants ou entêtés.

Ce grand et bon Maître mérite notre amour et notre obéissance. Ne le laissons pas seul avec tout le salut et toute l’aide qu’il peut nous apporter.

Devenir une aide

Dans la même mesure où nous avons nous-mêmes reçu de l’aide et des conseils, nous pourrons à notre tour aider et conseiller véritablement les autres. On a vraiment besoin de telles personnes partout dans le monde. Des personnes qui n’exigent rien du tout, mais qui aident et qui donnent ! Elles sont prêtes à être aidées afin de pouvoir apporter de l’aide à leur tour ! Ce sont les personnes les plus utiles sur la terre.


Ceci est une version revue d’un article publié pour la première fois en norvégien dans le périodique de BCC ”Trésors Cachés” (“Hidden Treasures”) en décembre 1968.
© Copyright Stiftelsen Skjulte Skatters Forlag

Les fondamentaux

Découvre comment la parole de Dieu te lance un défi et te permet de vivre à 100% selon sa volonté, pour que tu ne sois plus obligé de tomber dans le péché, et pour que tu puisses vivre une vie de victoire.

Télécharger le e-book gratuitement

Un si grand salut

A la fin de l’épître aux Hébreux, l’apôtre qualifie son épître de « paroles d’exhortation ». L’objectif de cette brochure est de s’attarder sur cette exhortation et de la développer pour apporter la foi et le salut à tous ceux qui ont une vocation céleste. Tous ceux qui suivent l’exhortation contenue dans l’épître aux Hébreux peuvent parvenir à ce si grand salut.

Suivez-nous