Passer directement au contenu

Dieu peut-il vraiment me pardonner mon passé ?

La Bible nous dit que nous pouvons recevoir le pardon des péchés. Mais est-ce vraiment possible ? Dieu peut-il vraiment me pardonner mon passé ?

La Bible nous dit que nous pouvons recevoir le pardon des péchés. Mais est-ce vraiment possible ? Dieu peut-il vraiment me pardonner mon passé ?

Est-ce que toutes les mauvaises choses que tu as faites te tracassent ? Toute la peine et la douleur que tu as causées chez les autres à cause de tes paroles imprudentes et ta négligence. Sans parler de tous les péchés cachés dont toi seul connais l’existence. Tu as le sentiment de porter le monde entier sur tes épaules.

Maintenant, ferme les yeux et imagine juste un instant que Dieu t’a pardonné chacune des choses que tu as faites. Est-ce que cela ne serait pas un énorme soulagement pour ton esprit ? Un nouveau départ ! Est-ce que cela ne rendrait pas tout à coup la vie beaucoup plus attrayante ? Cela semble trop beau pour être vrai, mais est-ce vraiment le cas ? Peut-être que tu penses : Dieu peut-il vraiment me pardonner mon passé ?

Dieu n’est pas humain

En tant qu’êtres humains, nous avons vite fait de devenir amers. Nous sommes facilement rancuniers, nous nous vexons rapidement et cela nous procure une satisfaction inconsciente de nous attarder sur des choses que certaines personnes ont dites ou faites contre nous. A la lumière de ce bilan, il n’est pas étonnant qu’il soit presque impossible pour nous de comprendre l’extraordinaire capacité de Dieu à pardonner. Le fait de pardonner aux autres semble être inconcevable, hors de question ! Cela reviendrait à faire comme si rien ne s’était passé, et cela permettrait aux gens de s’en sortir à bon compte, sans punition !

Il est presque impossible pour nous de comprendre l’extraordinaire capacité de Dieu à pardonner.

« Mais ils ne méritent pas… » Qu’est-ce que ça veut dire ? Prends une minute pour regarder à nouveau ton propre passé. Es-tu en mesure de décider ce que les autres méritent ? Y-a-t-il seulement quelqu’un parmi nous qui le soit ?

Il est écrit noir sur blanc dans l’Ancien et le Nouveau Testament ce que nous, en tant que pécheurs méritons vraiment. L’Apôtre Paul le dit de cette manière : « Si vous vivez selon la chair, vous mourrez. » Romains 8, 13. Dieu est juste et sa Parole demeure éternellement. La situation n’a pas l’air brillante, nous méritons clairement la peine de mort.

Jésus Christ, une rançon pour l’humanité

Oui, c’est la fin qui aurait dû nous attendre tous, nous aurions dû mourir pour nos péchés, si Dieu lui-même n’avait pas déployé un amour incroyable. « Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus Christ homme, qui s'est donné lui-même en rançon pour tous. » 1 Timothée 2, 5-6

Jésus Christ s’est donné lui-même en rançon pour l’humanité ! Il est volontairement descendu sur terre et a payé entièrement ce que Dieu exigeait. Jésus est mort en homme innocent, rien que pour toi ! Il est mort pour nous tous, il a payé pour nos péchés avec son propre sang et ainsi, il a ouvert une voie qui mène à Dieu. Paul décrit la grandeur de son sacrifice en Romains 5, 7-8. « A peine mourrait-on pour un juste; quelqu'un peut-être mourrait-il pour un homme de bien. Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous.»

Les conditions du pardon

Mais il est également écrit en Matthieu 6, 14-15 : « Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi; mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses. » On comprend clairement que le fait de pardonner aux autres n’est pas seulement une faveur ou une requête que Dieu nous demande en retour. C’est une condition et sans cette condition, nous ne serons pas pardonnés.

Pardonner aux autres n’est pas seulement une faveur ou une requête que Dieu nous demande en retour. C’est une condition et sans cette condition, nous ne serons pas pardonnés.

La deuxième condition se trouve en Actes 3, 19 : « Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés. » Cette repentance est une conversion. On passe des anciennes habitudes aux nouvelles. Il ne s’agit pas simplement d’un sentiment de honte parce que tu as péché, mais c’est un désir qui anime tout notre cœur de ne plus jamais commettre de péché !

Ce sont des points vitaux, et les deux questions clés que tu dois te poser sont : Combien de temps me faut-il pour pardonner aux autres ? Et est-ce que je me suis vraiment repenti de mes péchés ?

Cela devrait créer en chacun de nous une gratitude éternelle et un amour fervent pour Jésus Christ, qui a payé ce sacrifice pour nous. Il a revêtu la chair et le sang afin de pouvoir être semblable à ceux qu’il venait sauver et afin de pouvoir les aider. Il veut que les hommes vivent comme il a vécu, il veut qu’ils vainquent le péché et qu’ils glorifient Dieu dans leurs corps, comme il l’a fait. C’est aussi la raison pour laquelle il veut nous pardonner nos péchés : après avoir été pardonnés, nous pouvons commencer cette nouvelle vie et exprimer notre amour et notre gratitude en le suivant. Nous pouvons être au nombre de ceux qu’il n’a pas honte d’appeler frères. Hébreux 2, 9-18.

Tandis que tu réfléchis à cela, rappelle-toi l’amour que Jésus avait lorsqu’il est mort pour toi, lui juste pour l’injuste, et n’oublie jamais que tu as été purifié de tes anciens péchés. Car où serions-nous tous si nous avions réellement eu ce que nous méritions ?

Où serions-nous tous si nous avions réellement eu ce que nous méritions ?

Il ne nous traite pas selon nos péchés,
Il ne nous punit pas selon nos iniquités.
Mais autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre,
Autant sa bonté est grande pour ceux qui le craignent;
Autant l'orient est éloigné de l'occident,
Autant il éloigne de nous nos transgressions.

Psaumes 103, 10-12

Les fondamentaux

Découvre comment la parole de Dieu te lance un défi et te permet de vivre à 100% selon sa volonté, pour que tu ne sois plus obligé de tomber dans le péché, et pour que tu puisses vivre une vie de victoire.

Télécharger le e-book gratuitement

J’ai été crucifié avec Christ

Cette brochure se fonde sur les paroles de Paul en Galates 2, 20 : « J’ai été crucifié avec Christ ; ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi… » Ici, Elias Aslaksen explique ce que cela signifie et comment le lecteur peut parvenir au même témoignage que Paul dans sa propre vie.

Suivez-nous