Passer directement au contenu

Comment puis-je m’abreuver aux sources du salut ?

Notre Dieu est le Dieu qui sauve les hommes ! Comment pouvons-nous prendre part à ce salut ?

« Vous puiserez de l’eau avec joie aux sources du salut. », Esaïe 12, 3.

La vie peut ressembler à un long voyage au travers d´une contrée vaste et inconnue. Dans la vie pratique, personne ne se lancerait dans un tel voyage sans prendre de l’eau avec soi. Sans eau, on se retrouverait vite en grand danger et  en grande détresse,  et on risquerait même de mourir. Dans sa bonté et sa miséricorde, Dieu fait ce voyage avec nous pour nous aider et nous sauver.

Le Dieu du salut

Il est écrit en Psaumes 68, 20 que « Dieu est pour nous le Dieu des délivrances, Et l’Éternel, le Seigneur, peut nous garantir de la mort. » Cela signifie que Dieu est le Dieu qui sauve les hommes ! Le salut, c’est être secouru, affranchi ou libéré de la destruction, du mal et de la ruine, qui sont le résultat du péché. Dieu nous donne des paroles de vie qui sont remplies de son esprit et qui ont le pouvoir de nous sauver du péché et de la mort ! Si nous sommes fidèles pour obéir à ces paroles de vie, il nous les rappelle dans nos circonstances, pour que nous ayons la possibilité de nous abreuver à ces sources avec joie, et ainsi être délivrés du péché !

Jésus dit par exemple « « Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu ! » Matthieu 5, 9. Si nous choisissons de nous abreuver à ces sources dans une circonstance où nous sommes tentés à suivre nos tendances naturelles – qui nous poussent à être têtus, orgueilleux et querelleurs –, nous nous abreuvons alors aux sources du salut. En mettant en pratique les paroles de Jésus, nous devenons des enfants de Dieu. Quelle joie de s’abreuver à de telles sources.

Dans toutes les situations de la vie courante, nous pouvons trouver des sources de salut, ou bien, au contraire, tomber dans des fosses de corruption et de destruction. Cela veut dire que nous pouvons choisir : ou bien décider de suivre l’exemple que Jésus nous a laissé, ou décider de suivre nos propres tendances humaines. Il y a tellement de choses dont nous avons besoin d’être sauvés et nous avons tellement d’opportunités de puiser à ces sources de salut !

Verts pâturages et eaux paisibles

En tant qu’êtres humains, nous avons plusieurs « lieux arides » qui sont représentés par la peur, l’agitation, la convoitise, la cupidité, la discorde, la confiance en des systèmes qui s’écroulent facilement, l’anxiété etc. Lorsque nous nous abreuvons aux sources de la Parole de Dieu, nous sommes libérés des choses qui tourmentent les gens jour et nuit. Tellement d’agitation et de stress peuvent transformer la contrée où nous voyageons en un désert, et peuvent nous dérober notre joie. Dieu n´a pas l’intention de nous tourmenter et de nous harceler, mais son désir pour nous est ce qui est écrit en Psaumes 23, 2 : « Il me fait reposer dans de verts pâturages, Il me dirige près des eaux paisibles. »

Comment pouvons-nous parvenir à ces verts pâturages et à cette source, cette vie riche et heureuse qui est remplie des sources de la vie, la Parole de Dieu et la vie céleste ? Jésus veut nous amener à cela, mais il faut que nous soyons obéissants et que nous le suivions.

« Et l’Esprit et l’épouse disent: Viens. Et que celui qui entend dise: Viens. Et que celui qui a soif vienne; que celui qui veut, prenne de l’eau de la vie, gratuitement. » Apocalypse 22, 17.

Lorsque nous avons un cœur et une prière sincères, nous pouvons nous tourner vers Dieu avec assurance et avoir ce simple cri du cœur : « Seigneur, pardonne-moi et sauve moi de cette vie aride et pleine de péché ! Apporte moi ton salut et ton aide ! » Jésus lui-même a crié à Dieu dans les jours de sa chair, et Dieu l’a sauvé de la mort ! (Hébreux 5, 7)

Des rivières d’eaux vives

Lorsque nous croyons en Dieu et que nous nous donnons entièrement à lui, il nous le rend au centuple ! Nous sommes alors remplis de ses Paroles d’esprit, de vie et de puissance. (Ézéchiel 36, 25-27). Il est écrit en Jean 7, 38 qu’une nouvelle vie vient en nous à travers sa parole que nous pratiquons et dont nous nous abreuvons dans nos situations quotidiennes. Jésus dit: « Mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle » en Jean 4, 14.

La vie peut alors jaillir de notre propre vie, et nous sommes sauvés dans nos diverses situations. Nous ne nous retrouvons pas seuls dans un lieu aride mais nous pouvons puiser de la vie et de la force dans Esaïe 12, 2-6 :

« Voici, Dieu est ma délivrance, Je serai plein de confiance, et je ne craindrai rien; Car l’Éternel, l’Éternel est ma force et le sujet de mes louanges; C’est lui qui m’a sauvé. Vous puiserez de l’eau avec joie Aux sources du salut, 4 Et vous direz en ce jour-là: Louez l’Éternel, invoquez son nom, Publiez ses œuvres parmi les peuples, Rappelez la grandeur de son nom ! Célébrez l’Éternel, car il a fait des choses magnifiques : Qu’elles soient connues par toute la terre ! Pousse des cris de joie et d’allégresse, habitant de Sion ! Car il est grand au milieu de toi, le Saint d’Israël. »

Les fondamentaux

Découvre comment la parole de Dieu te lance un défi et te permet de vivre à 100% selon sa volonté, pour que tu ne sois plus obligé de tomber dans le péché, et pour que tu puisses vivre une vie de victoire.

Télécharger le e-book gratuitement

Un si grand salut

A la fin de l’épître aux Hébreux, l’apôtre qualifie son épître de « paroles d’exhortation ». L’objectif de cette brochure est de s’attarder sur cette exhortation et de la développer pour apporter la foi et le salut à tous ceux qui ont une vocation céleste. Tous ceux qui suivent l’exhortation contenue dans l’épître aux Hébreux peuvent parvenir à ce si grand salut.

Suivez-nous