Passer directement au contenu

Comment interrompre le cycle « pécher-demander pardon » ?

Peux-tu sortir de ce cercle sans espoir et épuisant ?

Pécher, c’est choisir délibérément de céder lorsque tu es tenté. (Jacques 1, 14-15). L’envie de te livrer au commérage, l’envie de regarder de la pornographie, le fait de perdre son sang-froid. Tu es parfaitement conscient que tout cela est du péché, et pourtant tu n’as pas la force d’y résister.

Tu as reçu le pardon pour ces choses une multitude de fois auparavant, mais te voici aujourd’hui encore au même stade. Tu as succombé à la tentation bien que tu aies su que c’était mauvais. Tu peux sûrement te dire : « Gloire à Dieu pour sa grâce. » Rempli de regrets, tu confesses ton péché et tu demandes pardon une fois de plus. Et comme nous avons réellement reçu le pardon des péchés par les richesses abondantes de sa grâce, tu es de nouveau purifié et renouvelé.

Un cercle sans fin

Mais que va-t-il se passer la prochaine fois que tu te retrouveras dans la même situation ? Vas-tu rester dans ce même cercle vicieux sans fin qui consiste à être tenté, pécher, confesser, demander pardon, recevoir la grâce, être tenté, pécher, etc. ? Vas-tu continuer à tourner en rond de cette manière sans trouver aucune issue ?

Jean nous dit clairement que « quiconque pèche est esclave du péché. » (Jean 8, 34) Et c’est de cette « vie où on tourne en rond » qu’il s’agit. C’est de l’esclavage. Tu n’as pas la force nécessaire pour arrêter ce cercle vicieux.

Quelle est ton attitude vis-à-vis du péché ? Certes, nous recevons la grâce pour le pardon de nos péchés, à cause du sang précieux de Jésus. Mais sa grâce ne s’arrête pas là. Tout ce sang précieux n’a pas été versé en vain.

« Que dirons-nous donc ? Demeurerions-nous dans le péché, afin que la grâce abonde ? Loin de là ! » Romains 6, 1-2.

Une meilleure espérance

Nous avons une meilleure espérance que cela ! Notre espérance est que nous pouvons complètement cesser de pécher ! La deuxième partie de sa grâce est la suivante : après avoir péché et demandé pardon, il va t’accorder toute l’aide et la force dont tu as besoin pour ne pas pécher à nouveau ! Voilà pourquoi ce pardon est plus profond que le pardon dont il est question dans l’Ancien Testament. Tu reçois le pardon et tu reçois la grâce d’être libéré du pouvoir de Satan et du péché.

Comment utiliser cette grâce qui est à ta disposition pour t’aider ? Comment peux-tu réellement briser les chaînes qui te retiennent, et arrêter de tomber dans le même péché une fois après l’autre ?

Tu dois être humble, reconnaître ta faiblesse et ta détresse, et avoir le courage de demander de l’aide avant de tomber. Tu dois être prêt à mettre à mort ta propre volonté – tes propres désirs et envies – pour te conformer à la parfaite volonté de Dieu.

Tu connais tes faiblesses. Prépare-toi donc. Prie à ce sujet. Cherche de l’aide dans les Ecritures.

L’amour et la relation personnelle que tu as avec lui feront que le péché sera condamnable au plus haut point et qu’il sera hors de question de pécher.

Rappelle-toi à toi-même quelle est la récompense qui t’attend si tu vis une vie fidèle en choisissant de faire la volonté de Dieu. Fais de cette vie la plus grande chose qui existe à tes yeux ! C’est bien plus grand que la joie passagère du péché, cette joie qui est toujours suivie de regrets et de chagrins.

Apprends à connaitre Jésus à travers sa Parole. L’amour et la relation personnelle que tu as avec lui feront que le péché sera condamnable au plus haut point et qu’il sera hors de question de pécher.

Sois proactif

Sois sur tes gardes : reste éveillé et conscient pour ne pas tomber dans la tentation par surprise. Évite les situations dangereuses. Le jour où tu reconnaîtras que tu es faible et sans force, Dieu deviendra ta force. Toute la force qu’il a – celle qu’il a utilisée pour créer la terre et les cieux à partir du néant – est à ta disposition. Demande à Dieu de la déverser sur toi, qu’il te baptise de son Saint-Esprit et de son feu, pour que tu puisses rester debout lorsque le péché se tient devant ta porte et cherche à entrer. Jésus est assis sur le trône de Dieu et il intercède pour toi. (Romains 8, 34) Il n’y a pas de raison que cela ne réussisse pas pour toi.

Sois proactif. Éteins ton ordinateur et sors de la maison si cela peut t’aider. Ferme ta bouche et éloigne-toi des conversations malsaines. Ouvre ta Bible et abreuve-toi de la parole. Remplis tes pensées avec des choses célestes. Cherche la communion et fortifie-toi avec des personnes qui ont le même entendement. Utilise ton temps comme un instrument de justice, de sorte que tu n’aies plus assez de temps pour vivre pour toi-même et pour tes passions et tes désirs.

Une transformation

Dieu peut faire un miracle en toi. Il peut transformer un tempérament colérique en patience, bonté et amour. Il peut transformer une personne impure et « accro », en quelqu’un de pur, juste et libre. Il l’a déjà fait, et il peut le faire en toi, c’est sûr et certain.

Dieu peut faire des miracles dans ta vie. Tu deviendras une personne transformée.

Ce qui est magnifique, c’est que par le combat et la fidélité dans chaque tentation, le péché qui fait partie de la nature humaine peut-être complètement anéanti, petit-à-petit. Tu deviens alors une nouvelle personne. Tu réaliseras qu’avec le temps, tu ne seras même plus tenté à ce qui te tourmentait auparavant.

« Car nos légères afflictions du moment présent produisent pour nous, au-delà de toute mesure, un poids éternel de gloire. » 2 Corinthiens 4, 17.

Utilise les richesses infinies de sa grâce pour quelque chose de plus que le pardon. Utilise-les pour trouver l’aide illimitée qui en fait partie intégrante lorsque tu es obéissant. Tu seras étonné de voir comment ce vieil esclave que tu as été deviendra un instrument de justice pour Dieu libre et joyeux.

Les fondamentaux

Découvre comment la parole de Dieu te lance un défi et te permet de vivre à 100% selon sa volonté, pour que tu ne sois plus obligé de tomber dans le péché, et pour que tu puisses vivre une vie de victoire.

Télécharger le e-book gratuitement

J’ai été crucifié avec Christ

Cette brochure se fonde sur les paroles de Paul en Galates 2, 20 : « J’ai été crucifié avec Christ ; ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi… » Ici, Elias Aslaksen explique ce que cela signifie et comment le lecteur peut parvenir au même témoignage que Paul dans sa propre vie.

Suivez-nous